•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une île de glace à la dérive

Groenland
Le Groenland ne cesse de fondre (archives) Photo: AFP / Slim ALLAGUI
Radio-Canada

Un bloc de glace de 260 km carrés, issu du glacier Petermann, flotte à 1000 km au sud du pôle Nord. Selon les scientifiques, il s'agit de l'événement le plus important à survenir dans l'Arctique depuis 1962.

Une île de glace mesurant quatre fois la taille de Manhattan s'est détachée d'un glacier du Groenland. Selon des chercheurs d'une université américaine, il s'agit de l'événement le plus important à survenir dans l'Arctique depuis près d'un demi-siècle.

Un chercheur du Service canadien des glaces a détecté le vêlage à partir d'images satellites de la NASA prises jeudi matin. Le bloc de glace s'est séparé du glacier Petermann, sur la côte nord-ouest du Groenland.

Andreas Muenchow, professeur à l'Université du Delaware, affirme que l'iceberg présente une superficie de 260 kilomètres carrés et une hauteur atteignant la moitié de l'Empire State Building.

« L'eau douce stockée dans cette île de glace représente l'équivalent de toute l'eau du robinet utilisée aux États-Unis pendant 120 jours. », a-t-il précisé.

L'île de glace a atteint le détroit de Nares, situé à près de 1000 kilomètres au sud du pôle Nord, entre le Groenland et le Canada. M. Muenchow craint, s'il ne se dirige vers le sud, qu'il nuise à la navigation.

Selon lui, il est difficile de juger si le détachement s'est produit en raison au réchauffement climatique puisque les données sur la température de l'eau autour du glacier ont été enregistrées seulement depuis 2003. Le débit d'eau de la mer en dessous des glaciers est l'une des principales causes du vêlage des glaces au large du Groenland.

Les six premiers mois de 2010 ont été les plus chauds enregistrés à l'échelle de la planète, selon les scientifiques.

Des milliers d'icebergs se détachent des glaciers du Groenland chaque année, mais le dernier d'une taille aussi imposante a été observé en 1962.

Avec les informations de Reuters, et CNN