•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opéré au cerveau, Jean Chrétien récupère bien

L'ex-premier ministre canadien Jean Chrétien
L'ancien premier ministre canadien Jean Chrétien, lors du congrès à la direction du PLC, en décembre 2006 Photo: AFP / David Boily
Radio-Canada

L'ancien premier ministre du Canada Jean Chrétien a subi une opération au cerveau, vendredi, à l'Hôpital général Juif de Montréal. Les chirurgiens qui l'ont opéré ont dit que l'intervention avait été un succès.

L'ancien premier ministre du Canada Jean Chrétien a subi une opération au cerveau, vendredi, à l'Hôpital général Juif de Montréal.

Jean Chrétien, 76 ans, a été opéré afin de retirer du sang qui s'était logé entre le cerveau et le crâne, causant une pression sur le cerveau. L'intervention a été menée par le neurochirurgien Jeff D. Golan.

Selon la direction de l'hôpital, l'ancien premier ministre se porte bien et récupère à l'hôpital. Il pourrait obtenir son congé dans quelques jours.

En point de presse samedi après-midi, la direction de l'hôpital a déclaré que c'est la fille de l'ancien premier ministre qui avait téléphoné à l'hôpital jeudi soir parce que M. Chrétien avait de la difficulté à marcher.

Les médecins de M. Chrétien ont rencontré la presse samedi après-midi.Les médecins de M. Chrétien ont rencontré la presse samedi après-midi.

M. Chrétien a été admis à l'hôpital vendredi matin vers 9 h 30. Après observation, les médecins ont détecté un hématome sous-dural, c'est-à-dire une accumulation de sang entre le cerveau et le crâne, de trois centimètres.

L'intervention chirurgicale a eu lieu vendredi après-midi. On lui a retiré cette accumulation de sang qui avait provoqué un déplacement du cerveau d'environ 1,5 cm. Selon les médecins traitants, les facultés cognitives de M. Chrétien n'avaient pas été touchées. Les médecins ont d'ailleurs été surpris de la bonne forme affichée par l'ancien premier ministre, malgré son hématome. Il a toutefois été opéré à temps, car les médecins estiment que M. Chrétien saignait depuis plus d'une semaine. Sans intervention, il aurait pu être victime d'un ACV.

Selon le neurochirurgien qui l'a opéré, Jean Chrétien se serait cogné la tête dans les escaliers de son sous-sol à la fin de juin. Il a expliqué qu'il est toutefois « très difficile de dire si c'est cela qui avait causé l'hématome », même si un tel traumatisme peut être à l'origine de tels hématomes.

L'opération aura duré deux heures et sa convalescence va très bien. Les médecins estiment qu'il pourrait être complètement rétabli dans deux à quatre semaines.

M. Chrétien est reconnu pour être particulièrement en forme. Il a toutefois connu quelques problèmes de santé. En 2007, il a dû subir un quadruple pontage cardiaque, et en 1991, il a été opéré pour un nodule à un poumon.

Jean Chrétien a été premier ministre du Canada de novembre 1993 à décembre 2003 sous la bannière du Parti libéral.

Des réactions

La nouvelle de l'hospitalisation de l'ex-premier ministre s'est répandue rapidement au Canada, en particulier parmi ses anciens collègues du Parti libéral du Canada. C'est le cas du député d'Honoré-Mercier, Pablo Rodriguez. En entrevue, il s'est dit très inquiet lorsqu'il a appris cette nouvelle.

Qu'on l'ait appuyé ou non dans le passé, même ses adversaires politiques reconnaissent aujourd'hui qu'il s'est débattu avec beaucoup de courage et de détermination pour ses valeurs.

Pablo Rodriguez

Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, lui a offert « un prompt et complet rétablissement »

Je suis convaincu que M. Chrétien sortira de cette épreuve comme il l'a toujours fait : en vainqueur.

Stephen Harper
Avec les informations de La Presse canadienne, et Agence France-Presse