•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus fréquents et plus dévastateurs

Feu de forêt
Photo: SOPFEU
Radio-Canada

Le réchauffement climatique pourrait entraîner une augmentation de la fréquence et de la gravité des feux de forêt dans la région selon le chercheur Martin Girardin de Ressources naturelles Canada.

Le réchauffement climatique, qui a déjà contribué à l'augmentation du nombre d'incendies de forêt partout dans la province, pourrait avoir le même effet dans la région.

Le chercheur en productivité forestière de Ressources naturelles Canada, Martin Girardin, constate que l'accroissement des gaz à effet de serre entraîne une hausse de l'activité des feux sur le territoire.

On en vient même à la conclusion que d'ici 100 ans, on pourrait retourner de façon assez rapide à une activité des feux qui est comparable à ce qu'il y avait il y a 5000 ans environ.

Martin Girardin, chercheur en productivité forestière de Ressources naturelles Canada

Les incendies de forêt étaient deux fois plus importants il y a 5000 ans. Le chercheur en productivité forestière craint toutefois que la région ne soit pas préparée à répondre à une augmentation des incendies.

L'agent d'information de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), Robert Lemay, croit pour sa part qu'il y aurait certainement des ajustements à faire. « S'il y avait à court terme un changement, je pense bien que la SOPFEU est en mesure d'y faire face », explique-t-il.

La SOPFEU rappelle que 70 % des incendies de forêt sont causés par l'activité humaine.