•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de nouveau procès

Robert Pickton (archives)
Robert Pickton (archives)
Radio-Canada

La Couronne de la Colombie-Britannique ne donnera pas suite aux 20 chefs d'accusation de meurtre avec préméditation qui pesaient toujours contre l'homme considéré comme le plus grand tueur en série du Canada.

Robert Pickton, l'homme accusé d'être le plus grand tueur en série du Canada, ne fera pas face à la justice pour les meurtres de la majorité de ses victimes présumées.

La Couronne de la Colombie-Britannique a annoncé mercredi qu'elle ne donnera pas suite aux 20 chefs d'accusation de meurtre avec préméditation qui pesaient toujours contre l'ancien éleveur de porcs de Port Coquitlam.

L'annonce de la Couronne britanno-colombienne fait suite à la décision de la Cour suprême du Canada, rendue la semaine dernière. Le plus haut tribunal du pays a refusé la demande du tueur en série d'obtenir un nouveau procès.

Robert Pickton a été reconnu coupable en 2007 du meurtre de six prostituées disparues dans le quartier Downtown Eastside de Vancouver et dont des traces d'ADN ont été retrouvées à sa ferme de Coquitlam. Il purge une peine de prison à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

Rappelons qu'un juge avait divisé en deux groupes les 26 accusations pesant contre Robert Pickton, et le procès portant sur ces 20 autres meurtres avait été suspendu en attendant le jugement de la Cour suprême.

La Couronne devait soigneusement évaluer s'il était de l'intérêt public d'aller de l'avant sur les 20 autres dossiers, et le juge a statué que ce n'était pas le cas.

Neil MacKenzie, porte-parole de la Couronne

« C'était une décision difficile à prendre, et nous comprenons aussi que c'est une décision difficile à accepter pour les membres de certaines familles. Des membres d'autres familles comprennent la décision et l'approuvent », a ajouté M. MacKenzie.

Cette décision ne fait effectivement pas l'unanimité. « Nous avons la sensation d'avoir été abandonnés par le système judiciaire », a déclaré Lillian Beaudoin, la soeur de Diane Rock dont le dossier a été abandonné. « On ne peut pas déposer des accusations, puis les laisser tomber. »

Le procès Pickton a été l'un des plus coûteux et des plus médiatisés du Canada. Il avait été précédé de l'une des plus importantes enquêtes policières dans l'histoire du pays, qui comptait des milliers d'éléments de preuve.

Avec les informations de La Presse canadienne, et CBC.ca