•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inacceptable, dit Roger Duguay

Roger Duguay

Roger Duguay, chef du NPD du Nouveau-Brunswick.

Radio-Canada

Le chef du NPD du Nouveau-Brunswick estime que les salaires et les pensions des élus sont trop élevés. Roger Duguay fera pression pour les réduire si son parti obtient des sièges au cours des prochaines élections.

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) du Nouveau-Brunswick estime que les salaires et les pensions des élus sont trop élevés. Roger Duguay fera pression pour réduire les salaires et les pensions versés aux élus si le NPD obtient des sièges au cours des prochaines élections.

Le chef du NPD dénonce les augmentations que les députés libéraux et progressistes-conservateurs se sont accordées en 2008. Il juge que ce sont des augmentations de salaire inacceptables et des pensions trop généreusement payées.

Roger Duguay affirme que si des candidats du Nouveau Parti démocratique sont élus le 27 septembre, le NPD s'engage à déposer un projet de loi pour réduire le salaire des députés de 20 % et pour diminuer leur pension de moitié.

Même si les salaires sont fort lucratifs dans le secteur privé, Roger Duguay estime que les rémunérations des élus n'ont pas besoin d'être élevées pour attirer des candidats de qualité.

« Je pense qu'il y a toute une différence entre travailler pour le public et le privé, dit-il. Il y a des gens qui vivent avec 11 000 ou 12 000 $ par année. C'est environ 10 % de la population du Nouveau-Brunswick. Lorsqu'un député représente une portion de ces gens, il a des comptes à leur rendre. Ça, malheureusement, la classe politique l'a oublié. »

Roger Duguay ajoute que, si un gouvernement minoritaire est élu au Nouveau-Brunswick le 27 septembre, il exigera l'adoption de son projet de loi avant d'accorder l'appui de son parti au gouvernement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !