•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le feu menace une centrale nucléaire

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Russie prend des mesures pour protéger une centrale nucléaire contre les violents incendies de forêt qui ont fait au moins 48 morts. Le président Dimitri Medvedev limoge des responsables de l'armée pour l'incendie d'une base militaire.

Le président russe Dimitri Medvedev a ordonné mercredi de prendre des mesures spéciales pour protéger les installations stratégiques du pays contre les violents incendies de forêt qui ravagent la Russie et qui ont fait au moins 48 morts.

Sergueï Kirienko, principal responsable du nucléaire en Russie, a annoncé avoir fait évacuer tous les matériaux explosifs et tous les matériaux radioactifs du centre nucléaire de Sarov, situé à 500 km à l'est de Moscou, en raison des feux qui le menacent depuis quelques jours.

Le responsable a affirmé qu'il n'y avait aucun risque d'accident nucléaire même si le feu était à quelques kilomètres des installations de ce centre qui fabrique notamment des armes atomiques.

Le président Medvedev a aussi limogé huit hauts responsables de l'armée pour ce qu'il a qualifié de négligence criminelle en raison des feux qui ont ravagé une base militaire près de la capitale. Cette base renfermait du matériel aéronautique et, d'après des médias russes, jusqu'à 200 avions de la marine pourraient avoir été détruits.

Par ailleurs, la capitale russe s'est réveillée mercredi dans une atmosphère irrespirable, un vent chaud répandant la fumée âcre des incendies de forêt et de tourbières de la région jusque dans le métro. La municipalité a mis les gens en garde contre les risques pour la santé.

Combattre les flammes

De son côté, le premier ministre Vladimir Poutine s'est rendu dans la région de Voronej, à 500 km au sud de Moscou, pour y encourager les équipages des avions luttant contre les flammes.

Le ministère des Situations d'urgence précise que 403 nouveaux incendies ont été repérés au cours des 24 dernières heures, mais que 293 ont été éteints. Plus de 500 autres feux continuent de faire rage dans plusieurs parties du pays.

Au total, les incendies de forêt ont détruit près de 668 000 hectares depuis le début de l'été.

Les météorologues estiment que la canicule et la sécheresse qui durent depuis plus d'un mois dans l'ouest du pays devraient se prolonger au moins jusqu'à la fin de la semaine.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !