•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : Plus de 1100 morts

Un groupe transporte une femme malade en évacuant un village de la région de Mohib Bhanda, au nord-ouest du Pakistan.
Un groupe transporte une femme malade en évacuant un village de la région de Mohib Bhanda, au nord-ouest du Pakistan. Photo: AFP / A. Majeed
Radio-Canada

Plus de 1100 personnes sont mortes au Pakistan au cours des derniers jours dans des inondations considérées comme les plus importantes depuis 1929, affectant un million de personnes.

Plus de 1100 personnes sont mortes au Pakistan au cours des derniers jours dans des inondations considérées comme les plus importantes depuis 1929, ont indiqué des responsables du gouvernement.

Les secouristes tentent toujours d'atteindre des milliers de sinistrés piégés par des eaux alors que les autorités ont annoncé de premiers cas de choléra.

Environ un million de personnes sont touchées, selon l'ONU, la plupart dans le nord-ouest du pays, après les pluies diluviennes de la mousson.

La province la plus endeuillée est celle de Khyber Pakhtunkhwa qui borde les zones tribales le long de la frontière afghane et dont Peshawar est la capitale.

Des reportages retransmis à la télévision et des photos prises d'hélicoptères montraient des gens grimpant aux murs ou sur les toits des habitations alors que des torrents d'eau se déversaient dans les villages cernés par les eaux.

Peshawar, la grande ville du nord-ouest forte de 3 millions d'habitants, était coupée de l'extérieur et les voies de communication submergées, selon un responsable de l'ONU.

Toutefois, la principale autoroute au sud de la région est en partie rouverte à la circulation, ce qui permettrait d'acheminer de l'aide, selon la BBC.

Les pluies ont sensiblement diminué, facilitant la tâche des secours, mais on prévoit de nouvelles averses dans les 24 prochaines heures.

Les équipes de secours ont du mal à atteindre les zones frappées, les eaux ayant noyé les routes et endommagé les ponts. Les craintes d'épidémies s'intensifient, certains évacués commençant à souffrir de diarrhées, de fièvre et d'autres maladies.

Plus de 300 millimètres de pluie sont tombés sur cette portion du Pakistan ces derniers jours.

En Afghanistan voisin, des inondations et glissements de terrain dans l'est du pays ont fait au moins 65 morts, selon les autorités locales.

Les pluies torrentielles ont aussi touché le nord-est de la Chine, où les autorités sont confrontées aux pires crues depuis une décennie.

Ces inondations surviennent alors que le Pakistan est en deuil à la suite de l'écrasement, mardi, d'un avion de passagers à proximité d'Islamabad qui a fait 152 morts. La pluie pourrait avoir joué un rôle dans l'accident.

En 2007, d'importantes inondations à la suite de fortes pluies dans le sud et le sud-ouest du Pakistan avaient fait 200 morts et touché près 1,6 million de personnes.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et BBC