•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laraque, chef adjoint

Georges Laraque

Georges Laraque

Radio-Canada

L'ancien joueur du Canadien de Montréal Georges Laraque secondera désormais Elizabeth May à titre de chef adjoint du Parti vert. Son rôle au sein du parti reste cependant à être défini.

L'ancien joueur du Canadien Georges Laraque a été nommé samedi chef adjoint du Parti vert du Canada.

La chef de cette formation politique, Elizabeth May, en a fait l'annonce samedi, à Vancouver. Elle a présenté l'ancien joueur de hockey comme un homme « engagé qui se passionne pour de nombreuses causes ». Son rôle reste cependant à définir.

Adrianne Carr est l'autre chef adjoint du Parti vert.

M. Laracque a dit croire que les valeurs et les politiques mises de l'avant par le Parti vert sont « les meilleures » pour le pays.

En entrevue à Radio-Canada, il a présenté ses nouvelles fonctions comme un travail de pédagogue qu'il entend mener à travers le pays. Il estime que sa façon de parler, qui n'est pas celle d'un politicien traditionnel, va aider la cause environnementale.

Il admet que le parti ne « va pas fort au Québec », mais insiste plutôt sur le fait que c'est la cause de l'environnement en soi qui va mal au pays.

Lutter pour l'environnement

Depuis son départ forcé du Canadien le 21 janvier dernier, le hockeyeur de 33 ans a consacré beaucoup de temps à la défense des animaux.

Il est également devenu le porte-parole de TerraSphere, un projet d'agriculture visant à combattre la faim dans le monde.

Le Parti vert espère que la nomination de Laraque permettra de renforcer les efforts du parti au Québec, qui ne compte que 600 membres sur les 8420 au pays.

En entrevue au journal Le Devoir, l'ancien joueur du Canadien de Montréal a dit que sa décision représentait un aboutissement dans son engagement pour l'environnement et la justice sociale.

Laraque s'est officiellement joint au Parti vert en février dernier, à titre de conseiller, déclarant que l'environnement était bien plus important que le sport. Végétalien, même lorsqu'il jouait au hockey, Laraque a indiqué qu'il s'est intéressé au parti écologiste en raison de sa préoccupation pour le bien-être des animaux.

Il remplacera Jacques Rivard, ancien chef adjoint démissionnaire qui a joint le Bloc québécois, le mois dernier.

George Laraque a joué dans la Ligue nationale de hockey de 2000 à 2009, avec les Oilers d'Edmonton, les Penguins de Pittsburgh et le Canadien. Il était surtout reconnu pour ses qualités de bagarreur.