•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déclin marqué du plancton

CNRS Photothèque, Claude Phytoplancton marin

Phytoplancton marin : diatomée centrale (taille : 200 microns) du genre Gossleriella

Photo : CNRS/Claude Carre

Radio-Canada

Depuis 100 ans, le plancton végétal a beaucoup décliné dans les océans, menaçant l'ensemble de la chaîne alimentaire marine. La raison : le réchauffement climatique, pensent des chercheurs néo-brunswickois.

L'ensemble de la chaîne alimentaire marine est menacé par le déclin marqué du plancton végétal dans les océans, ont constaté des chercheurs néo-brunswickois.

Selon Daniel Boyce et ses collègues de l'Université Dalhousie, le réchauffement climatique ne serait pas étranger à cette baisse.

Leurs travaux montrent que le phytoplancton, constitué d'organismes microscopiques végétaux qui vivent en suspension dans l'eau, a décliné de 1 % par an en moyenne depuis 100 ans.

Les scientifiques rappellent que ces organismes sont à la base de la chaîne alimentaire marine, nourrissant aussi bien les minuscules organismes de zooplancton que les mammifères marins, les poissons et les oiseaux.

Le phytoplancton est le carburant de l'écosystème marin. Son déclin affecte toute la chaîne alimentaire, jusqu'aux humains.

Daniel Boyce

Les données recueillies dans l'hémisphère nord laissent penser que le phytoplancton a diminué d'environ 40 % depuis les années 1950.

Le réchauffement

Il existe, selon les auteurs, une corrélation entre le déclin du phytoplancton et la montée des températures de surface de la mer.

Le plancton a particulièrement décliné dans les régions polaires et tropicales.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !