•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec promet de venir en aide au Dr Julien

Dr Gilles Julien

Dr Gilles Julien

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministre de la Santé du Québec, Yves Bolduc, affirme qu'il importe d'assurer le financement de l'entreprise sociale menée par le Dr Gilles Julien dans Hochelaga-Maisonneuve, une entreprise en sérieuse difficulté financière.

Québec répond au cri d'alarme lancé par le Dr Gilles Julien, ce médecin québécois qui vient en aide aux enfants défavorisés et à leur famille. Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc, affirme que la province « croit énormément » dans le travail effectué par l'équipe du Dr Julien et que le gouvernement s'efforcera de trouver rapidement « du financement récurrent » pour les activités du pédiatre.

Le ministre Bolduc a évoqué le versement de 475 000 $ aux activités du Dr Julien, soit une somme « supérieure à ce qui avait été versé les années précédentes », de préciser le ministre de la Santé.

« C'est quand même un pas en avant », a déclaré le Dr Julien, qui a reçu un appel du ministre Bolduc dans la journée de mercredi.

Plus tôt, le Dr Julien avait dit faire face à un déficit anticipé d'un million de dollars. Le médecin avait de plus affirmé qu'il s'apprêtait à vendre l'édifice qui abrite le siège social de sa fondation.

En raison des difficultés financières qu'éprouve son entreprise sociale, le Dr Julien a déjà congédié la moitié des 18 membres de son personnel, dont plusieurs spécialistes, des psychoéducateurs et des travailleurs sociaux. Il a également coupé de moitié les activités de son camp de jour et du Projet ruelle dans Hochelaga-Maisonneuve.

Mais après l'intervention qu'a faite le ministre Bolduc, mercredi, le pédiatre a affirmé qu'il sera peut-être possible de revenir sur quelques-unes des ces compressions.

Les activités du Dr Julien sont financées par les dons de la population, ceux des fondations et des entreprises privées, et par le gouvernement.

En attendant l'argent de Québec

Le déficit de 900 000 $ de l'entreprise correspond à peu près à la somme promise par Québec lors du dépôt de son budget il y a deux ans, soit 1 million de dollars.

Le Dr Julien gère deux centres d'aide aux enfants en difficulté qui suscitent un grand intérêt, l'un dans Hochelaga-Maisonneuve et l'autre dans Côte-des-Neiges.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !