•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déversement de pétrole

Plus de trois millions de litres de pétrole se sont répandus dans un ruisseau puis dans la rivière Kalamazoo, dans le sud du Michigan.

Des badauds viennent observer les nappes de pétrole flottant à la surface de la rivière Kalamazoo.

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/The Kalamazoo Gazette, Jonathon Gruenke

Radio-Canada

Plus de trois millions de litres de pétrole se sont répandus dans la rivière Kalamazoo, dans le sud du Michigan, en raison d'une fuite dans un oléoduc appartenant à la compagnie canadienne Enbridge.

Plus de trois millions de litres de pétrole se sont répandus dans un ruisseau puis dans la rivière Kalamazoo, dans le sud du Michigan. Une fuite dans un oléoduc appartenant à la compagnie canadienne Enbridge s'est produite lundi matin à Marshall, près de Battle Creek.

L'oléoduc de 76 centimètres de diamètre transporte 30 millions de litres de pétrole chaque jour entre Griffith, en Indiana, et Sarnia, en Ontario. Au moins 19 500 barils de pétrole se sont déversés depuis l'incident.

Mardi, les équipes d'Enbridge ont réussi à colmater la fuite. Elles ont entrepris des tests sur l'air environnant pour s'assurer qu'on n'y trouve pas du benzène, un composé chimique cancérigène. Des tests de la nappe phréatique sont aussi prévus.

Deux maisons situées près de la fuite ont été évacuées, mais, pour le moment, on ne signale pas de résident incommodé physiquement. Les autorités de Battle Creek et d'Emmett Township ont tout de même prévenu leurs citoyens de la forte odeur qui pourrait se dégager du pétrole.

Des bernaches du Canada recouvertes de bitume ont été vues le long des berges de la rivière. Des poissons morts flottant à la surface du cours d'eau ont également été aperçus.

Au cours d'une conférence de presse tenue à Battle Creek, le PDG d'Enbridge, Patrick D. Daniel, a affirmé que l'entreprise ferait ce qu'il faudrait pour nettoyer les dégâts et minimiser l'impact environnemental. De son côté, le président Barack Obama a promis une réponse rapide aux demandes d'aide.

La municipalité de Battle Creek et le comté de Calhoun ont déclaré l'état d'urgence local.

La cause de la fuite fait l'objet d'une enquête.

Une oie du Canada recouverte de pétrole, après un déversement dans la rivière Kalamazoo, dans le sud du Michigan.

Des bernaches recouvertes de pétrole ont été aperçues le long des berges de la rivière Kalamazoo.

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/Detroit Free Press, Andre J. Jackson

Avec les informations de La Presse canadienne, et CBC