•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jack Irving est mort

John (Jack) Irving, James Irving, Arthur Irving
Les frères John (Jack), James et Arthur Irving, en 1987. Photo: La Presse canadienne / Scott Perry
Radio-Canada

L'homme d'affaires John E. (Jack) Irving, l'un des dirigeants du groupe d'entreprises Irving, est mort au Nouveau-Brunswick à l'âge de 78 ans.

L'homme d'affaires John E. Irving, connu sous le nom de Jack Irving, est mort mercredi à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick. Il a succombé à une brève maladie à l'âge de 78 ans.

Il était le plus jeune fils de K. C. Irving, fondateur de l'entreprise pétrolière du même nom.

Jack Irving a commencé à travailler dans les entreprises de la famille en 1952 à la demande de son père. Il travaillait en compagnie de son frère, Arthur, au sein de la pétrolière Irving Oil.

Il était connu comme un bâtisseur, car il a géré des projets de construction et d'ingénierie, notamment des points de vente au détail, des usines et d'autres infrastructures au Canada atlantique et au Québec. Il a aussi participé à la direction de toutes les entreprises Irving.

Jack Irving est devenu membre de l'Ordre du Canada en 2007. Il a été intronisé avec ses frères au Temple de la renommée de l'entreprise canadienne en 2008.

C'était aussi un philanthrope qui a appuyé des organismes voués à l'art et à l'éducation dans les Maritimes.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Shawn Graham, estime que Jack Irving laisse un riche legs à sa province en matière de direction d'entreprise et d'engagement envers sa province.

Le ministre de l'Énergie du Nouveau-Brunswick, Jack Keir, affirme que M. Irving était un homme généreux et un entrepreneur très doué. Il ajoute que, lorsque quelqu'un de sa stature meurt, c'est un jour de tristesse pour toute la collectivité.

Jack Irving laisse dans le deuil sa femme et ses trois enfants. Ses funérailles auront lieu samedi à Saint-Jean.

Avec les informations de La Presse canadienne