•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une voiture volante commercialisée en 2011?

Le Transition sur la route

Le Transition sur la route

Photo : Terrafugia

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un véhicule à quatre roues, qui peut se transformer en un petit avion, obtient l'autorisation de dépasser de 50 kilos la limite de poids permise par les autorités aériennes américaines, une exception qui permettra d'inclure des équipements nécessaires à la sécurité routière.

Difficile pour un véhicule de répondre aux nombreuses exigences des instances américaines de sécurité routière et aérienne. C'est pourtant ce que vient de réaliser l'entreprise Terrafugia avec sa voiture volante Transition.

Le véhicule à quatre roues, qui peut se transformer en un petit avion de 8,4 mètres d'envergure, a obtenu l'autorisation de dépasser de 50 kilos la limite de poids permise par les autorités aériennes, une exception qui permettra d'inclure des équipements nécessaires à la sécurité routière.

La Federal Aviation Administration (FAA) a donc accepté un dépassement de la limite actuelle au décollage fixée à 600 kilos pour les avions sportifs légers.

Le Transition pourra donc inclure une cage de sécurité et des coussins gonflables, deux éléments essentiels à la sécurité, tant aérienne que routière.

Cette voiture volante a effectué ses premiers vols expérimentaux en mars 2009. Elle a été conçue par des étudiants en ingénierie du Massachusetts Institute of Technology.

Voici quelques caractéristiques de l'appareil :

TransitionAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Transition dans les airs

Photo : Terrafugia

  • il est propulsé par une hélice arrière;
  • il peut rouler sur n'importe quelle route;
  • il peut atteindre 150 km/h sur la route;
  • il peut atteindre une vitesse de 185 km/h dans les airs;
  • il a des ailes repliables en moins d'une minute pour atteindre les 2 mètres d'envergure;
  • il a besoin de 518 mètres de pistes pour décoller.

À cet égard, Terrafugia concède qu'il est plus juste de parler d'un avion roulant que d'une voiture volante. Les conducteurs devront aussi avoir un permis de pilote pour prendre place à bord de l'appareil.

Selon le site Internet de l'entreprise, environ 70 clients ont déjà réservé un Transition, et les premiers appareils à environ 200 000 $ l'unité seront livrés en 2011.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !