•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une campagne pour décourager les touristes

Panneau publicitaire contre les sables bitumineux en Alberta

L'un des deux panneaux publicitaires à Denver

Photo : Corporate Ethics International

Radio-Canada

Un groupe environnemental des États-Unis lance une campagne publicitaire pour dissuader les Américains de visiter l'Alberta en raison de la pollution engendrée par l'exploitation des sables bitumineux.

Un groupe environnemental des États-Unis veut contrer l'exploitation des sables bitumineux en Alberta en s'attaquant à l'industrie touristique de la province. L'organisme Corporate Ethics International lance une campagne publicitaire pour dissuader les touristes de se rendre en Alberta.

Depuis mercredi, des panneaux publicitaires sont visibles dans quatre villes américaines. La publicité compare l'impact environnemental des sables bitumineux dans la région de Fort McMurray à la marée noire dans le golfe du Mexique, qui a été causée par l'explosion de la plateforme pétrolière de BP en avril dernier.

Les panneaux publicitaires se trouvent à Portland, Denver, Seattle et Minneapolis.

Le groupe Corporate Ethics International mène aussi une campagne sur le web contre les sables bitumineux en collaboration avec d'autres organismes. Dans deux semaines, les touristes britanniques seront ciblés par des publicités semblables.

Le directeur général de Corporate Ethics International précise que l'objectif est de faire pression sur le gouvernement de l'Alberta pour que des changements soient apportés dans l'industrie pétrolière.

Le responsable des communications pour Travel Alberta, l'agence responsable de la promotion de la province, dit être déçu par la campagne publicitaire, mais peu inquiet de ses répercussions. Don Boynton précise que d'autres groupes ont tenté avec peu de succès de s'en prendre à l'industrie touristique de l'Alberta par le passé. M. Boynton avance que ces campagnes présentent des informations trompeuses sur les sables bitumineux.

L'an dernier, environ 800 000 Américains et 230 000 Britanniques ont visité l'Alberta.