Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une invitation à la réconciliation

Le traditionnel pow-wow à Kahnawake
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Vingt ans après le début de la crise d'Oka, les Mohawks de la réserve de Kahnawake, en banlieue de Montréal, invitent les citoyens à participer à leur pow-wow.

Alors qu'éclatait il y a 20 ans la crise d'Oka, les Mohawks de la réserve de Kahnawake, au sud-ouest de Montréal, tiennent au cours de la fin de semaine leur traditionnel pow-wow.

C'est à la suite de cette crise politique que ce grand rassemblement a été initié en 1991. Il a pour objectif de rapprocher les Premières Nations et les autres citoyens.

Des communautés de partout en Amérique du Nord s'y sont donné rendez-vous pour faire découvrir leur culture. Un concours de danse traditionnelle y est notamment tenu. Dimanche, la compétition débutera à midi.

Alors que l'heure est à la réconciliation, le Conseil de bande de Kahnawake avait invité plus tôt cette semaine les autochtones et les non-autochtones à participer au grand rassemblement.

À cette occasion, le grand chef Mike Delisle avait également dû expliquer que le Conseil de bande de Kahnawake ne compte pas revenir sur sa politique d'expulsion des conjoints non autochtones.

La réserve de Kahnawake, située à proximité du pont Mercier, est accessible par les routes 138 et 132.

Crise d'Oka : la pinède s'enflamme Dossier des Archives de Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !