•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Carnivàle Lune Bleue plie bagage

Le spectacle, qui devait être à l'affiche jusqu'au 14 août, a pris fin abruptement jeudi.

Carnivàle Lune Bleue n'aura été que de passage à Bromont. Le spectacle, qui devait être à l'affiche jusqu'au 14 août, a pris fin abruptement jeudi, après seulement trois semaines de représentations.

Un spectacle présenté dans le cadre de Carnivàle Lune Bleue.Un spectacle présenté dans le cadre de Carnivàle Lune Bleue.

Les installations qui étaient visibles aux abords de l'autoroute 10 ont été démontées.

Le producteur délégué du spectacle, Gilles Renaud, attribue cette décision au faible achalandage. « L'achalandage est plus bas que ce à quoi on s'attendait. Normalement, on a une progression sur une période de semaines qu'on n'a pas vue ici. Cette décision, peut-être que c'est mieux de la prendre maintenant que dans deux ou trois semaines par respect pour ceux qui travaillent avec nous », indique-t-il.

Carnivàle Lune Bleue s'inspirait des fêtes foraines des années 1930. Pour recréer cette ambiance, un petit village avait été aménagé.

Quatre spectacles à la carte étaient offerts sous les tentes, dont celui de la troupe Les 7 doigts de la main.

Le concept avait attiré les foules en Ontario au cours des deux dernières années, ce qui rend cet échec encore plus difficile à expliquer pour l'organisation.

Selon M. Renaud, le contenu du spectacle a été amélioré et la campagne de promotion a été très bien menée. « Pour nous, c'est un mystère encore », affirme-t-il.

Les détenteurs de billets seront remboursés. Plusieurs détails restent toutefois à régler, notamment pour les contrats des artistes.

Une perte pour les commerçants

À Bromont, certains commerçants déplorent cette perte. « On recevait beaucoup de monde qui venait ici avant et qui allait voir le spectacle après », dit le propriétaire de la microbrasserie Brouemont, Patrick Dunnigan.

La commissaire touristique à la Ville de Bromont demeure toutefois optimiste. « C'est sûr que c'était un spectacle de qualité qui était très intéressant et qui amenait une diversité, mais à Bromont, il reste tellement d'activités et de gros événements qui s'en viennent », fait valoir Caroline Couture.

Le producteur de Carnivàle Lune Bleue veut maintenant évaluer les causes de l'échec du spectacle de Bromont avant de se lancer dans un nouveau projet.

Aucun thème sélectionné