•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Probert décède

Bob Probert (à droite) se bat contre Tie Domi.

Bob Probert (à droite) se bat contre Tie Domi.

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/Ron Frehm

Radio-Canada

Bob Probert s'éteint à l'âge de 45 ans. L'ancien dur à cuire s'effondre sur un bateau en Ontario.

Le monde du hockey pleure la disparition de l'un de ses meilleurs poids lourds.

Bob Probert est décédé, lundi, à l'âge de 45 ans.

La Police provinciale de l'Ontario a confirmé que l'ancienne terreur de la LNH est morte après avoir perdu connaissance sur un bateau sur le lac Sainte-Claire, victime de sévères douleurs à la poitrine.

Son décès a été constaté à l'hôpital régional de Windsor.

Probert, l'un des batailleurs les plus craints de l'histoire, a porté les couleurs de seulement deux équipes en 16 saisons dans la LNH. Il a amorcé sa carrière avec les Red Wings de Détroit en 1985, avant de se joindre aux Blackhawks de Chicago en 1995. Il a pris sa retraite en 2002.

« C'est une très triste nouvelle, a commenté le vice-président des Red Wings, Jim Devellano, au Detroit Free Press. Il était l'un des joueurs les plus populaires à Détroit dans les années 1980. C'était un dur avec beaucoup de talent. Malheureusement, il n'a jamais pu offrir 100 % de ses habiletés à cause de ses problèmes hors glace. »

L'Ontarien a récolté 163 buts, 221 passes et 3300 minutes de pénalité en 935 matchs. Les Wings l'ont choisi au 3e tour (46e au total) au repêchage de 1983.

Probert a eu des démêlés avec la justice en raison de ses problèmes de consommation de drogue et d'alcool. Il a d'ailleurs raté toute la saison 1994-1995 en raison d'une suspension pour avoir violé la politique antidopage de la LNH.

Il laisse dans le deuil sa femme et ses quatre enfants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !