•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laurent Terzieff s'éteint

Laurent Terzieff

Laurent Terzieff en 2008

Photo : AFP / ERIC PIERMONT

Radio-Canada

L'acteur et metteur en scène Laurent Terzieff, grande figure du théâtre français, s'éteint à Paris. Il était âgé de 75 ans.

Une grande figure du théâtre français s'est éteinte vendredi soir. L'acteur et metteur en scène Laurent Terzieff était âgé de 75 ans. Il souffrait depuis plusieurs semaines de problèmes pulmonaires.

L'acteur au visage émacié était né le 27 juin 1935 à Toulouse. De son vrai nom Laurent Tchemerzine, il s'était consacré au théâtre après avoir vu, lorsqu'il était adolescent, La Sonate des spectres de Strinberg, dans une mise en scène de Roger Blin. Il en sera d'ailleurs le fils spirituel.

C'est en autodidacte qu'il a appris son métier en étant tour à tour machiniste, souffleur, figurant et doublure. C'est en 1952 qu'il commence véritablement sa carrière d'acteur grâce à Jean-Marie Serreau, un autre de ses mentors, dans Tous contre tous d'Adamov.

En 1961, Laurent Terzieff fonde la compagnie qui porte son nom et qui sera hébergée au fil des ans par de petits théâtres privés. Il a notamment interprété des pièces de Paul Claudel, Arthur Adamov, Bertolt Brecht, Rainer Maria Rilke en passant par Corneille et Luigi Pirandello.

Cet artiste indépendant et exigeant avait été sacré en avril dernier meilleur comédien pour deux rôles différents lors de la soirée des Molières.

Avant cette année, cet acteur au jeu singulier avait déjà reçu plusieurs Molières, notamment en 1988 pour Ce que voit Fox et en 1993 pour Temps contre temps. Ces deux pièces ont d'ailleurs connu de vifs succès auprès du public.

Selon le comédien Fabrice Luchini, Laurent Terzieff était « l'incarnation la plus poétique de l'histoire du théâtre ».

J'aimais la poésie, mais elle me rendait encore plus désespéré.

Laurent Terzieff

Au cinéma, Laurent Terzieff a notamment tourné avec Jean-Luc Godard, Luis Buñuel, Marcel Carné, Pasolini, Rossellini, Claude Autant-Lara et Claude Berri.

Politiquement engagé, il avait signé en 1960 le Manifeste des 121 contre la guerre d'Algérie. En 2002, il s'était déclaré contre la guerre d'Irak qui devait éclater quelques mois plus tard. Cette même année, sa compagne dans la vie comme sur la scène, la comédienne Pascale de Boysson, s'était éteinte.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et Reuters