•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un poste de prestige pour Mark Carney

Mark Carney (archive)

Photo : Paul Chiasson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, est nommé à la tête du Comité de Bâle sur le système financier mondial.

Le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, cumulera un poste prestigieux. Il a été nommé, jeudi, à la présidence du Comité de Bâle sur le système financier mondial, un organisme international de supervision.

M. Carney assumera ses fonctions à compter du 1er juillet, et ce, pour un mandat de trois ans. Il remplacera le vice-président de la Réserve fédérale américaine, Donald Kohn, qui a annoncé sa retraite.

Créé en 1974, le Comité de Bâle, qui fait partie de la Banque des règlements internationaux, est un forum qui a pour mission de déceler et d'évaluer les sources potentielles de tensions sur les marchés financiers mondiaux, d'améliorer la compréhension de leurs structures et de favoriser leur fonctionnement et leur stabilité.

Il se compose de représentants des banques centrales et des autorités prudentielles de 13 pays, soit l'Allemagne, la Belgique, le Canada, l'Espagne, les États-Unis, la France, l'Italie, le Japon, le Luxembourg, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse.

M. Carney, 45 ans, est à la tête de la Banque du Canada depuis février 2007. En avril, il a été choisi au 21e rang des 100 personnalités les plus influentes de la planète par le magazine américain Time.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !