•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'épicentre en Outaouais

Évacuation à Ottawa lors du séisme de 5
Évacuation à Ottawa lors du séisme de 5
Radio-Canada

Le séisme qui a secoué l'Ontario et le Québec mercredi après-midi a eu plusieurs répercussions dans la région.

Le séisme de magnitude 5 qui a secoué l'Ontario et le Québec mercredi après-midi a eu plusieurs répercussions dans la région. L'épicentre est situé à une trentaine de kilomètres au nord de Buckingham, précisément au lac Écho, à Val-des-Bois, 51 kilomètres au nord-est d'Ottawa.

Lors du séisme, tous les édifices du centre-ville d'Ottawa et de Gatineau ont aussitôt été évacués, ainsi que le Parlement, le bureau du premier ministre et le Sénat. La plupart des employés ont pu réintégrer leurs bureaux. Certains employés fédéraux ont eu congé pour le reste de la journée.

La police et les pompiers de la région ont été inondés d'appels et submergés par les alarmes qui se sont déclenchées.

Les communications cellulaires ont été coupées pendant une quinzaine de minutes.

La police de Gatineau ne rapporte aucune urgence. Des vitres auraient toutefois été brisées, des plafonds seraient fissurés et des poutres seraient tombées.

À Ottawa, on note des dommages dans un centre commercial ainsi que dans au moins deux édifices du centre-ville. Une inspection de plusieurs bâtiments et structures des deux côté de la rivière des Outaouais sera d'ailleurs réalisée.

Le service de train de Via Rail a repris en fin d'après-midi. Il avait été interrompu entre les villes de Toronto, Ottawa et Montréal afin de procéder à l'inspection des voies. À l'aéroport d'Ottawa, des vols ont également été retardés.

Le nord de Gatineau plus touché

Tout le territoire de l'Outaouais sera sillonné par des équipes qui tenteront d'évaluer les dégâts.

Près de Bowman, une partie de la route 307 est fermée. Celle-ci s'est effondrée sur 45 mètres. Une personne aurait été blessée légèrement.

La municipalité de Gracefield serait cependant la plus touchée. Le maire a d'ailleurs déclaré les mesures d'urgence, car le tremblement de terre a fait s'écrouler le plafond du centre communautaire et a endommagé un hôtel et l'église. Le mur et la cheminée de la sacristie de l'église se sont effondrés. On craint que le clocher tombe. Il semblerait également qu'il y ait des fissures du côté de la partie secondaire de l'école. Personne n'a toutefois été blessé.

Selon un sismologue, Maurice Lamontagne, on peut s'attendre à avoir des répliques sismiques au cours des prochains jours qui seront ressenties par les gens près de l'épicentre. M. Lamontagne croit que ces répliques pourraient aller jusqu'à 4 sur l'échelle de Richter.