•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le général rwandais Kayumba blessé

Le général Faustin Kayumba Nyamwasa
Le général Faustin Kayumba Nyamwasa Photo: AFP
Radio-Canada

L'ex-chef d'État-major rwandais, le général Faustin Kayumba Nyamwasa, réfugié en Afrique du Sud, est blessé par balle devant son domicile de Johannesburg. Sa femme accuse le gouvernement rwandais de tentative d'assassinat.

L'ancien chef d'État-major rwandais, le général Faustin Kayumba Nyamwasa, a été blessé par balle samedi devant son domicile de Johannesburg, en Afrique du Sud, où il s'est réfugié depuis mars dernier.

Sa femme, Rosette Nyamwasa, a accusé le gouvernement rwandais d'être derrière ce qu'elle a qualifié de tentative d'assassinat.

Atteint à l'estomac, le général Kayumba a été hospitalisé dans une clinique privée. Il se trouve dans un état stable.

L'ex-chef d'État-major rwandais avait fui son pays après avoir été accusé par les autorités d'être responsable d'actes terroristes, dont des attaques à la grenade qui ont fait deux morts en février dernier à Kigali.

Le général Kayumba était une personnalité influente du Front patriotique rwandais (FPR), l'ancienne rébellion majoritairement tutsie dirigée par Paul Kagame, qui a mis fin au génocide de 1994 au Rwanda et qui dirige le pays depuis lors.

Il a notamment joué un rôle important dans l'offensive en République démocratique du Congo (RDC) menée en 1996 et au cours de laquelle des dizaines de milliers de réfugiés hutus rwandais avaient été tués.

Perçu comme le rival potentiel du président Kagame, il a quitté ses fonctions de chef d'état-major en 2001, pour mener des études en Grande-Bretagne. Il a été nommé par la suite ambassadeur en Inde, et était revenu à Kigali pour la conférence annuelle des ambassadeurs lorsqu'il a été mis en cause par le régime.

Avec les informations de Agence France-Presse

Aucun thème sélectionné