•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des champions à point

Ben Cahoon

Ben Cahoon, au centre

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Guillaume Lefrançois

Les vétérans des Alouettes profitent de leur maigre temps de jeu pour prouver qu'ils sont prêts à amorcer la défense de leur titre.

MONTRÉAL - Marc Trestman ne voulait pas utiliser son noyau de joueurs à outrance. Les vétérans des Alouettes ont facilité la décision de leur entraîneur en jouant du football impeccable.

Les Alouettes ont défait les Argonauts de Toronto 31-23, samedi, à Montréal, dans le deuxième et dernier match préparatoire des deux équipes.

Anthony Calvillo a dirigé l'attaque montréalaise dans ses deux premières séquences. Le vénérable quart en a profité pour réussir 8 de ses 10 passes pour 81 verges. Une des passes incomplètes a été le résultat d'une rare erreur technique de Ben Cahoon, incapable de maîtriser une passe précise.

Cahoon s'est repris en captant une passe de touché de 13 verges au milieu du 1er quart, pour les premiers points du match. Il a du coup soulevé les 23 112 spectateurs - l'époque des 20 202 est maintenant révolue - réunis dans un stade McGill fraîchement rénové et agrandi.

« C'était bien de marquer le touché, mais quand je vais revoir le match dans ma tête, je vais plus me souvenir de l'échappé que du touché, a commenté Cahoon. Tu as tendance à plus t'en vouloir pour tes erreurs. Marquer un touché, c'est bien, mais c'est ce qu'on attend de nous. C'est ça être un professionnel, tu dois toujours chercher à t'améliorer. »

Les champions en titre de la Coupe Grey ont doublé leur avance au deuxième quart, quand le quart substitut Adrian McPherson a rejoint Danny Desriveaux sur 5 verges dans la zone des buts pour faire 14-0.

Damon Duval a complété la marque de la première demie avec deux placements. À 20-0 à la pause, contre une équipe torontoise en reconstruction, l'issue du match était déjà scellée.

Le vétéran joueur de ligne offensive des Alouettes Scott Flory était absent de la rencontre, sa femme ayant donné naissance à une petite fille. Tant la mère que la nouveau-née sont en bonne santé, a assuré Trestman.

La quête de Brouillette

Marc-Olivier BrouilletteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marc-Olivier Brouillette, Bryan Crawford et Greg Middleton

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Marc-Olivier Brouillette a certainement gagné quelques points dans sa lutte pour une place avec les Alouettes.

L'ancien quart des Carabins de l'Université de Montréal ne se taillera évidemment pas une place au poste de secondeur, une position qu'il apprivoise depuis seulement deux semaines. Mais il a prouvé qu'il pouvait jouer sur les unités spéciales sans avoir l'air fou. Loin de là.

Au premier quart, les Argonauts semblaient destinés à dégager, mais ont plutôt opté pour un jeu truqué, et c'est Brouillette qui a rattrapé le porteur du ballon, le botteur Grant Shaw, avant la ligne du premier essai. Grâce à son plaqué, les Alouettes ont repris le ballon à leur ligne de 40.

« Il a joué comme secondeur, sur les unités spéciales et comme maraudeur, a rappelé Trestman. Ce n'était pas parfait. Mais de faire un tel changement en deux semaines au football professionnel, et de voir les jeux qu'il a réussis, on a tout un athlète. On a eu un très bon repêchage et il en fait partie. Il est très intelligent. »

Brouillette en a remis au 4e quart en plaquant Mike Bradwell si durement que le receveur des Argonauts en a perdu son casque. Et il n'a pas capté la passe.

« Après toutes ces années à avoir joué quart et avoir la cible des joueurs défensifs sur toi, ça fait du bien de frapper les autres, a lancé un Brouillette enthousiaste.

« À Winnipeg la semaine passée, c'était mon premier match et ça se passait un peu vite. J'étais un pas en arrière sur la plupart des jeux. Mais aujourd'hui, le jeu a ralenti beaucoup, j'ai eu la chance de faire des jeux. »

Yes, Sir!

Brouillette n'est pas le seul jeunot en lutte pour sa survie à s'être démarqué chez les Alouettes. Même si De'Audra Dix a visiblement gagné la course à la succession de Davis Sanchez comme demi de coin du côté large, les autres candidats ont tenté d'exhiber leur talent.

Au troisième quart, le demi de coin Sir Snowden, un Américain de 28 ans, a réussi une interception contre Dalton Bell.

Alex Chandler, un autre demi de coin, a également fait tourner les têtes. Au deuxième quart, il a intercepté un relais de Cleo Lemon, qu'il a ramené sur 78 verges. Le demi offensif Cory Boyd a traversé le terrain pour le rattraper à 8 verges de la zone des buts et le priver d'un touché.

Le Canadien Paul Woldu, un expert des unités spéciales depuis deux saisons, a quant à lui intercepté une passe de Bell dans la zone des buts montréalaise au 4e quart.

Toujours en fin de match, l'ailier défensif Nickolas Morin-Soucy a célébré son retour au jeu après un an d'absence en recouvrant un ballon perdu par les visiteurs. L'ancien des Carabins souhaitera que ses coéquipiers se souviennent du jeu, car l'écrasante majorité des spectateurs avaient quitté le stade, chassés par la pluie. Les braves toujours sur place y sont allés de « Olé, olé, olé » bien arrosés.

Morin-Soucy a terminé le match avec deux sacs, un échappé provoqué et un ballon recouvré.

À l'attaque, Tim Maypray, en lice pour remplacer Larry Taylor comme spécialiste des retours de bottés, s'est de nouveau démarqué au poste de receveur, en inscrivant un deuxième touché en deux matchs préparatoires.

« Maypray pourrait s'occuper des retours de bottés, a admis Trestman. Mais c'est un camp très difficile, car Jim Popp a rempli l'équipe de talent. Tout le monde dans ce vestiaire a une chance de gagner un poste avec l'équipe. »

Les Alouettes amorcent la saison le 1er juillet, à Regina, face à leurs rivaux de la dernière Coupe Grey, les Roughriders de la Saskatchewan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !