•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec augmente la superficie d'aires protégées

Forêt
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement injecte 1,5 million de dollars pour créer une nouvelle aire protégée de plus de 600 hectares dans le secteur des monts Sutton.

Le gouvernement du Québec investit 1,5 million de dollars pour augmenter la superficie des aires protégées dans le corridor entre le mont Orford et le Vermont. L'argent permettra d'acquérir des propriétés dont la superficie couvre plus de 600 hectares pour en faire des zones protégées des coupes forestières et du développement immobilier.

La protection de ce territoire permettra d'assurer la survie de la faune et de la flore qui s'y trouvent, dont l'érable à sucre, le bouleau jaune, la paruline bleue et le pic flamboyant. « Il y a environ 59 espèces en péril sur le territoire », précise la vice-présidente de l'organisme Conservation de la nature, Nathalie Zinger.

Avec cet ajout, l'équivalent de 88 kilomètres carrés de forêt sont protégés entre les monts Sutton et Orford.

Selon l'organisme Corridor Appalachien, l'objectif poursuivi n'a pas encore été atteint. « Actuellement, ce qu'on protège, c'est à peu près l'équivalent de 5 % de notre territoire de corridor appalachien. On aimerait doubler sinon augmenter jusqu'à 12 à 15 % le territoire qui serait protégé à perpétuité », explique la présidente, Marie-Josée Auclair.

Le défi consiste toutefois à convaincre des propriétaires de céder une partie de leur terrain pour la conservation, puisque la plupart des terres situées dans ce secteur sont privées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !