•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Forêts infestées

tordeuse
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La tordeuse des bourgeons de l'épinette se propage dans les forêts de sapin baumier et d'épinette blanche du secteur de Ville-Marie.


La tordeuse des bourgeons de l'épinette a ravagé plusieurs milliers d'hectares de forêts dans le secteur de Ville-Marie.

La superficie touchée l'année dernière est de 26 000 hectares, alors que 5000 hectares de forêt avaient été détruits en 2007. L'insecte s'attaque particulièrement au sapin baumier et à l'épinette blanche.


L'entomologiste du ministère des Ressources naturelles et de la Faune Louis Morneau ne s'attend pas à ce que la situation s'améliore en 2010. « Les insectes sont dans la forêt présentement en train de manger le feuillage des sapins et des épinettes. Mais on attend que l'insecte termine son cycle, termine ses dommages pour faire un survol aérien », indique M. Morneau.

Les survols devraient offrir une meilleure idée de l'étendue et de la progression de l'épidémie, mais il n'est pas encore question d'effectuer de l'épandage aérien de pesticides biologiques.

Pour ralentir la prolifération des insectes, le gouvernement a plutôt investi près de 4 millions de dollars afin de réaliser un plan spécial d'aménagement forestier.

Des éclaircies précommerciales et commerciales seront notamment effectuées au Témiscamingue pour diminuer la vulnérabilité des peuplements à la tordeuse.

Les régions de la Côte-Nord et du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont les plus touchées au Québec par l'infestation de tordeuse des bourgeons de l'épinette.

Entre 1967 et 1992, l'insecte avait ravagé 35 millions d'hectares de forêt dans la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !