•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une attaque contre l'OTAN fait sept morts

Les pompiers tentent d'éteindre les camions incendiés.

Les pompiers tentent d'éteindre les camions incendiés.

Photo : Aamis Qureshi

Radio-Canada

Un groupe armé s'en est pris à un convoi civil de ravitaillement de l'OTAN dans la banlieue d'Islamabad. Sept personnes ont été abattues et plusieurs camions-citernes et véhicules ont été incendiés.

Des hommes armés ont ouvert le feu sur un convoi civil de ravitaillement de l'OTAN combattant les talibans en Afghanistan, tuant sept personnes en banlieue d'Islamabad, dans la nuit de mardi à mercredi, ont annoncé les autorités pakistanaises.

Les victimes sont des chauffeurs, leurs aides et des passants. Quatre personnes ont en outre été blessées.

L'attaque a été commise à Tarnol, à environ 15 km d'Islamabad, sur la route de Peshawar, par laquelle on accède à la frontière afghane.

Les assaillants ont également mis le feu à des camions-citernes et à des camions de transport du convoi qui appartenaient à des entreprises pakistanaises privées. Une dizaine de véhicules ont été complètement brûlés. Selon les policiers, il y avait entre 10 et 12 hommes armés.

Menées par les talibans pakistanais alliés à Al-Qaïda, ces attaques sont fréquentes dans le nord-ouest du pays, près de la frontière afghane. C'est cependant la première fois qu'un de ces assauts se produit si près de la capitale pakistanaise.

La majeure partie des vivres, des armements, de l'équipement et du carburant destinés aux quelque 130 000 soldats des forces internationales de l'OTAN en Afghanistan transite par le Pakistan. Elle est acheminée par des entreprises pakistanaises privées via la passe de Khyber, dans les zones tribales pakistanaises.

Washington a qualifié ces zones tribales de « région la plus dangereuse du monde ». Bastion des talibans pakistanais, elles sont aussi le principal sanctuaire des combattants et des hauts dirigeants d'Al-Qaïda et une base arrière importante des talibans afghans.

Le Mouvement des talibans du Pakistan, qui a prêté allégeance à Al-Qaïda, est le principal responsable d'une vague de quelque 400 attentats qui ont tué près de 3400 personnes au cours des trois dernières années.

Ces derniers mois, la CIA a considérablement intensifié sa campagne d'attaques au moyen de drones, tirent quasi quotidiennement des missiles qui tuent régulièrement des cadres d'Al-Qaïda et des talibans dans les zones tribales. Les militaires pakistanais déplorent cependant que ces attaques n'épargnent pas les civils.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !