•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'amitié, selon la baleine à bosse

Chargement de l’image

Une baleine à bosse

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pour la première fois, des chercheurs québécois montrent que les femelles baleines à bosse entretiennent des relations de longue durée en se retrouvant chaque été dans le golfe du Saint-Laurent.

Les baleines à bosse entretiennent des relations à long terme, ont observé des chercheurs de la station de recherche des îles Mingan (MICS pour Mingan Island Cetacean Study en anglais).

De nombreuses femelles reviennent chaque été dans le golfe du Saint-Laurent pour se nourrir et nager ensemble, ont noté le Dr Christian Ramp et ses collègues, qui étudient les baleines à cet endroit depuis 1997.

Ce comportement surprend puisque jusqu'à ce jour on considérait ces baleines, qui possèdent des fanons filtrant leur nourriture, comme moins sociales que d'autres espèces qui possèdent des dents, comme les cachalots et les épaulards.

Pour établir l'existence de ce comportement, les chercheurs du MICS ont travaillé avec des collègues allemands et suédois afin d'établir les allées et venues de différentes espèces de baleines à fanons, comme la baleine bleue, le rorqual commun et la baleine à bosse.

La technique d'identification par photo a permis aux chercheurs d'établir le parcours des différents individus d'une année à l'autre. Ils se sont alors aperçus que des baleines à bosse femelles se réunissaient toujours au même endroit l'été pour pêcher ensemble, après avoir passé une grande partie de l'année en migration et en période d'accouplement.

Les données des chercheurs montrent que la plus longue relation d'« amitié » observée à ce jour a duré six ans entre des femelles d'un âge similaire.

Ce lien pourrait, selon les chercheurs, permettre aux femelles d'améliorer leurs techniques de chasse.

Cette découverte, qui fait l'objet d'un article dans le journal Behavioral Ecology and Sociobiology, laisse à penser que la pêche commerciale peut briser des groupes sociaux de baleines.

Le saviez-vous?

La station de recherche MICS des îles Mingan a été fondée en 1979 par Richard Sears. C'est un organisme à but non lucratif consacré à l'étude écologique des mammifères marins. D'ailleurs, il fut le premier à mener des recherches à long terme sur les cétacés dans le golfe du Saint-Laurent.

Avec les informations de BBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !