•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Israël dira non à une enquête internationale

L'armée israélienne lance un raid sanglant contre une flottille d'aide humanitaire pour les Palestiniens de Gaza.
Radio-Canada
Mis à jour le 

Tel-Aviv rejettera la commission d'enquête multinationale proposée par Ban Ki-moon sur le raid meurtrier contre une flottille d'aide humanitaire

Israël opposera une fin de non-recevoir à la commission d'enquête souhaitée par le secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon, sur le raid meurtrier des forces israéliennes contre une flottille d'aide humanitaire, lundi dernier, au large de Gaza.

Un rejet catégorique a été exprimé par l'ambassadeur d'Israël aux États-Unis à une proposition non encore annoncée par l'ONU.

L'information sur la proposition de Ban Ki-moon a été révélée dimanche matin par une source israélienne mentionnant le nom de Geoffrey Palmer, l'ancien premier ministre néo-zélandais, comme président. Des représentants d'Israël, des États-Unis et de la Turquie devaient y prendre part.

Le navire attaqué par les Israéliens battait pavillon turc et l'assaut a fait neuf morts.

Selon la même source, le secrétaire général de l'ONU a discuté de la création de cette commission d'enquête avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, qui devait en débattre dimanche avec son cabinet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !