•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Exclusif
  • Québec poursuit Lise Thibault

    Lise Thibault
    L'ex-lieutenante-gouverneure du Québec, Lise Thibault Photo: La Presse canadienne / Clement Allard

    Radio-Canada apprend que le gouvernement du Québec réclame près de 92 000 $ à l'ancienne lieutenante-gouverneure Lise Thibault pour des dépenses jugées excessives. Une poursuite a été déposée lundi au palais de justice de Québec.

    Radio-Canada apprend que le gouvernement du Québec réclame près de 92 000 $ à l'ancienne lieutenante-gouverneure Lise Thibault.

    Une poursuite au civil a été déposée lundi après midi au palais de justice de Québec.

    La somme inclut :

    • près de 60 000 $ versés à la Fondation de Lise Thibault, à même le budget de fonctionnement du lieutenant-gouverneur;
    • 7000 $ pour des cours de ski;
    • près de 5000 $ pour des frais de restaurant ou de nourriture.

    Québec réclame aussi de l'ancien garde du corps de Mme Thibault, Guy Hamelin, 21 000 $ pour des heures supplémentaires non justifiées et des parties de golf en Floride d'un montant de 4000 $.

    Rappelons que Lise Thibault était déjà accusée au criminel pour fraude, abus de confiance et fabrication de faux documents.

    Selon les vérificateurs généraux du Québec et du Canada, au cours de ses 10 ans en poste, l'ex-lieutenante-gouverneure a dépensé plus de 700 000 $ de façon injustifiée, une accusation dont elle s'est notamment défendue en commission parlementaire, en octobre 2008.

    Le gouvernement du Canada a déjà indiqué qu'il avait l'intention de réclamer, lui aussi, les sommes versées injustement.

    D'après un reportage de Sébastien Bovet

    Représentant de la Reine

    Mme Lise Thibault a été lieutenante-gouverneure du Québec du 30 janvier 1997 au 7 juin 2007. Pendant ce mandat de 10 ans, elle recevait un salaire annuel de 114 000 $.

    À titre de représentant de la Reine, le lieutenant-gouverneur assure une fonction essentiellement protocolaire et honorifique. Nommé par Ottawa, il doit notamment confirmer dans leurs fonctions les membres du Conseil des ministres et leur faire prêter serment de discrétion et d'office. Il est également responsable de l'ouverture et de la prorogation des sessions de l'Assemblée nationale. Aucun projet de loi ne devient une loi s'il ne l'a d'abord sanctionné.

    En vertu de son titre, le lieutenant-gouverneur n'a effectivement aucun compte à rendre sur plus de 1 million de dollars que lui versent les contribuables québécois et canadiens. Il reçoit 858 000 $ chaque année du gouvernement du Québec, qui ne lui demande pas de justifier ses dépenses, sous prétexte qu'il est chef de l'État.

    Depuis 2004, il touche aussi la somme annuelle de 147 000 $ du ministère du Patrimoine canadien. Le lieutenant-gouverneur n'est tenu de fournir qu'un résumé d'une page à la fin de chaque année sur la gestion de cette enveloppe.

    Aucun thème sélectionné