•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

60 hectares sous protection

Parcs

Photo : ville.montreal.qc.ca

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Bonne nouvelle pour les Montréalais : le parc-nature de l'Anse-à-l'Orme, dans Pierrefonds-Roxboro, gagnera 60 hectares, notamment grâce à un investissement de 2,6 millions de dollars de Québec.

Le parc-nature de l'Anse-à-l'Orme gagnera en superficie et en qualité : le gouvernement du Québec accorde 2,6 millions de dollars à l'organisme Canards Illimités Canada pour que ce dernier fasse l'acquisition de quelque 60 hectares en bordure de la rivière de l'Anse-à-l'Orme.

Ce terrain viendra s'ajouter au parc nature de l'Anse-à-l'Orme, qui sera alors relié au parc-nature du Cap-Saint-Jacques, au nord, et au parc agricole du Bois-de-la-Roche, à l'ouest.

Ce lien naturel entre tous ces précieux espaces verts contribuera aussi à protéger une grande plaine inondable et des friches agricoles.

Des oiseaux de proie tels que la buse à épaulette et l'épervier de Cooper bénéficieront de l'élargissement de ce milieu humide, de même que la couleuvre brune et une essence feuillue à statut précaire, le micocoulier occidental.

C'est important de montrer que, même en zone urbaine, soumise à de fortes influences de développement, nous sommes capables, en travaillant ensemble, de procéder à d'aussi beaux projets d'aires protégées.

Line Beauchamp, ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs

Québec a puisé dans l'enveloppe de son programme Partenaires pour la nature, destiné à favoriser les partenariats publics-privés, pour renforcer la protection des aires protégées en milieu privé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !