•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un effet de l'acupuncture expliqué

acupuncture

Photo : iStockphoto

Radio-Canada

L'acupuncture apaise la douleur dans les muscles parce qu'elle favorise la libération d'une molécule naturelle, l'adénosine, qui a des effets antalgiques, affirment des neurologues américains.

L'un des processus d'action de l'acupuncture a été expliqué par des neurologues américains.

Selon Maiken Nedergaard et ses collègues de l'Université de Rochester, l'introduction d'aiguilles apaise la douleur dans les muscles parce qu'elle favorise la libération d'une molécule naturelle, l'adénosine, qui a des effets apaisants.

Les chercheurs ont d'abord identifié le rôle de cette molécule pour ensuite procéder à un essai sur des souris qui souffraient de douleurs dans une patte.

Les rongeurs ont été soumis à un traitement classique à l'aide de fines aiguilles enfoncées dans un point proche du genou, le point Zusanli.

L'équipe a constaté que leur souffrance diminuait des deux tiers, et que le niveau d'adénosine dans les tissus autour des aiguilles était 24 fois plus élevé qu'avant le traitement.

La Dre Nedergaard soutient que, si le récepteur d'adénosine était bloqué, l'acupuncture n'aurait aucun effet.

L'augmentation du niveau d'adénosine, même sans acupuncture, menait à la diminution de la souffrance.

L'acupuncture est depuis 4000 ans la base de la médecine dans certaines parties du monde, mais comme on ne comprend pas complètement comment elle fonctionne, beaucoup de gens restent sceptiques.

Maiken Nedergaard

La médecine connaissait déjà les effets de l'acupuncture sur le système nerveux central, où elle incite le cerveau à produire en série des endorphines qui sont des antidouleurs naturels. La présente étude montre son impact sur le système nerveux périphérique.

Le détail de ces travaux est publié dans le Nature Neuroscience.

Avec les informations de Agence France-Presse