•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Loin d'une accalmie

Incendies en Haute-Mauricie
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La situation est toujours critique en Haute-Mauricie, où 25 incendies font rage. Des centaines de personnes ont été évacuées. Dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, sept feux ont détruit plus de 10 000 hectares de forêt. Une soixantaine d'incendies se sont déclarés en Ontario.

Les incendies de forêt qui font rage au Québec ont forcé l'évacuation de centaines de personnes.

En Haute-Mauricie, où on dénombre 25 incendies, 1300 résidents de Wemotaci et 1000 résidents de la réserve de Manawane ont été évacués à La Tuque et à Joliette.

Par ailleurs, Québec interdit l'accès et la circulation en forêt sur un vaste territoire de 8500 km2 compris entre Roberval, La Tuque, Parent et le réservoir Gouin.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, sept incendies ne sont toujours pas circonscrits. Plus de 10 000 hectares de forêt ont été détruits.

En Abitibi et dans le Nord-du-Québec, une dizaine d'incendies font rage. Le plus important a détruit plus de 15 000 hectares de forêt, au nord-est de Lebel-sur-Quévillon.

Près de 200 personnes supplémentaires de la réserve d'Obedjiwan seront évacuées vendredi.

Selon le dernier bilan de la SOPFEU, 65 000 hectares de forêt sont la proie des flammes au Québec.

En Ontario, plus de 65 incendies de forêt sévissent actuellement. Environ 450 résidences sont privées d'électricité à Chapleau et un incendie fait rage à 15 km de la Première Nation de Pikangikum. »

Selon la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), 62 incendies sont en activité et 14 d'entre eux ne sont pas encore maîtrisés. Au cours des dernières heures, la SOPFEU a reçu plus de 20 alertes de nouveaux incendies. Le site Internet de la SOPFEU (Nouvelle fenêtre) donne des informations régulièrement sur l'évolution de la situation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !