•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dinosaure à corne européen

Un dinosaure à corne

Photo : Académie hongroise des sciences

Radio-Canada

Les restes fossilisés d'un dinosaure à corne, un ceratopsia lointain parent du tricératops retrouvé en Amérique et en Asie, sont mis au jour pour la première fois en Europe.

Des paléontologues hongrois ont fait une découverte étonnante en territoire européen : ils ont mis au jour les restes d'un dinosaure à corne, un ceratopsia lointain parent du tricératops, dans une mine de l'ouest de la Hongrie.

C'est la première fois qu'un dinosaure herbivore du groupe des ceratopsia est découvert en Europe. À ce jour, des restes de ces créatures quadrupèdes caractérisées par leurs têtes recouvertes de défenses n'avaient été trouvés que dans le sol nord-américain et asiatique.

Selon Attila Osi, de l'académie hongroise des sciences, le fossile du dinosaure nommé Ajkaceratops kozmai aidera à mieux comprendre l'évolution des dinosaures à l'échelle planétaire.

Un tricératopsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Reconstitution d'un tricératops

Photo : iStockphotos

Le spécimen découvert est plus petit que ses cousins américains et asiatiques. En fait, il ne mesurait que 1 mètre de long comparativement à 9 mètres pour le tricératops. Cette différence pourrait être associée à du nanisme insulaire, puisqu'il y a 85 millions d'années, cette partie de l'Europe formait une série d'îles dans l'océan Téthys.

Son crâne rappelle le bec d'un perroquet, affirme le Pr Osi, et ressemble à celui des bagacératopsidés, une famille asiatique de dinosaures à cornes.

Les auteurs des travaux pensent donc que ces dinosaures seraient peut-être venus d'Asie par les îles de Téthys en nageant.

Le détail de cette découverte est publié dans le magazine Nature.

Avec les informations de BBC, et Nature