•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les modifications inquiètent

Banque alimentaire
Entrepôt alimentaire (archives)
Radio-Canada

Le remplacement du programme Aliments-poste par un nouveau programme de subvention au commerce de détail fait craindre la perte de plusieurs millions de dollars chez les grossistes de la région.

Le ministre des Affaires indiennes et du Nord du Canada, Chuck Strahl, a annoncé, vendredi dernier, la création du programme Nutrition Nord Canada pour favoriser une alimentation saine plus accessible et abordable chez les communautés isolées du Nord.

Des subventions sont accordées aux détaillants et aux grossistes qui approvisionnent le nord du pays. Le gouvernement offre des montants plus élevés pour les aliments périssables les plus nutritifs.

Nutrition Nord Canada remplace le programme Aliments-poste, administré par Postes Canada, qui accordait aux transporteurs une aide financière pour réduire le coût des aliments sains dans le Nord canadien.

Craintes à Val-d'Or

La création d'un nouveau programme, pour remplacer Aliments-poste, inquiète les gens d'affaires de la région ainsi que le député d'Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Yvon Lévesque.

L'aéroport de Val-d'Or était une porte d'entrée pour le transport de la nourriture vers le Nunavik et le Nunavut.

Les grossistes de l'Abitibi-Témiscamingue devront redoubler d'efforts pour conserver leurs contrats selon l'homme d'affaires Richard Brouillard. « Je pense que ça va être un travail d'équipe. Il faut que les grossistes s'y mettent ainsi que les gens de Valpiro, les gens de l'aéroport, de la Ville. Il faut s'assurer qu'on puisse tenter de tirer notre épingle du jeu de ce changement », indique M. Brouillard.

L'homme d'affaires espère que les grossistes de la région vont maintenir leurs relations avec les détaillants dans le Nord pour s'assurer que le transport de nourriture se fasse encore à partir de Val-d'Or.

Le député d'Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Yvon Lévesque, est moins optimiste. « Étant donné que le plus gros détaillant dans toutes les communautés du Nord, c'est Northern Store situé à Winnipeg, pour lui, la proximité, ça va être Winnipeg et les achats vont se faire probablement à partir de Winnipeg », craint M. Lévesque

Le député d'Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou va présenter une motion à Ottawa pour exiger des explications du ministre des Affaires indiennes et du Nord du Canada, Chuck Strahl.

Le gouvernement a annoncé une nouvelle liste des communautés admissibles au programme Nutrition Nord Canada. Elle sera en vigueur le 3 octobre prochain. Il prévoit terminer la mise en oeuvre complète du programme le 1er avril 2011.

Aucun thème sélectionné