•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les jeunes particulièrement touchés

Des adolescents s'embrassent.

Photo : iStockphoto

Radio-Canada

Les infections transmissibles sexuellement ou par le sang continuent de prendre de l'ampleur au Québec, et touchent particulièrement les jeunes de 15 à 24 ans, montre le 4e rapport du Directeur national de santé publique sur l'état de santé de la population.

Les jeunes de 15 à 24 ans sont le groupe de la population qui compte le plus d'infections transmissibles sexuellement ou par le sang (ITSS), montre le 4e rapport du Directeur national de santé publique sur l'état de santé de la population

Selon le Dr Alain Poirier, environ 40 000 Québécois recevront en 2010 un diagnostic d'ITSS. Le nombre de personnes touchées ne cesse d'augmenter depuis 10 ans, si bien que le Dr Poirier parle maintenant d'« épidémie silencieuse » pour décrire cette recrudescence.

Les autorités estiment en effet qu'environ 15 000 nouveaux cas de clamydiose seront déclarés en 2010, particulièrement chez les jeunes de 15 à 24 ans. En 2001, les médecins diagnostiquaient un cas de syphilis par mois, alors qu'en 2006, c'était un par jour.

En outre, entre 2004 et 2008, le nombre de cas déclarés de gonorrhée a été cinq fois plus important chez les jeunes femmes de ce groupe d'âge.

Le Dr Poirier estime qu'il faut agir sur plusieurs fronts pour contrer ce fléau, comme augmenter la prévention et l'accessibilité aux préservatifs.

Quelques autres données du rapport :

  • En 2008, il y avait 18 000 Québécois atteints du VIH, et 386 nouveaux cas ont été déclarés
  • Depuis 1991, près de 32 000 cas d'hépatite C ont été déclarés. Deux utilisateurs de drogues par injection sur trois seraient infectés par ce virus.
  • Plus de 70 % des personnes actives sexuellement seront infectées par le virus du papillome humain pendant leur vie et 20 % contracteront l'herpès génital.
  • Ces infections peuvent avoir des conséquences sur la fertilité et causer la cirrhose, une déficience immunitaire, et divers types de cancer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !