•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt un parc national

Île de Sable

Chevaux sauvages sur l'île de Sable (archives).

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le processus devant faire de l'île de Sable un parc national du Canada est enclenché. Les consultations publiques à ce sujet vont commencer en juin.

Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse enclenchent le processus pour faire de l'île de Sable un parc national.

Cette île se trouve à 300 kilomètres des côtes de la province. C'est une dune de 40 kilomètres renommée pour son troupeau de chevaux sauvages et ses espèces d'oiseaux rares. Cet environnement fragile attire bon an mal an 200 visiteurs.

La désignation de parc national entraînera la construction d'une infrastructure pour le transport et l'hébergement d'un plus grand nombre de touristes.

C'est vraiment une icône pour le Canada. La désignation de parc national va nous permettre d'assurer la protection de cet endroit très spécial.

Alan Latourelle, Parcs Canada

Mark Butler, du Centre d'action écologique de la Nouvelle-Écosse, est d'accord, mais à condition, dit-il, que le gouvernement exerce un contrôle très serré de l'activité gazière sous-marine dans la région.

« Mélangés avec le gaz, il y a aussi des liquides. C'est un site industriel très proche de l'île », souligne Mark Butler.

île de SableAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Stations scientifiques sur l'île de Sable.

L'île abrite une colonie de 200 000 phoques. Ce troupeau, selon Denny Morrow, de l'association des empaqueteurs de poisson, a contribué au déclin des stocks de poisson de fond.

Le groupe de M. Morrow ne s'oppose pas au projet du parc national, mais il préconise le maintien de l'abattage périodique de phoques à l'île de Sable.

Ces opinions seront entendues en juin lors des consultations publiques prévues par la loi dans ce processus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !