•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des pratiques à revoir

Soccer général
Photo: La Presse canadienne / AP Photo/Antonio Calanni
Radio-Canada

La mort accidentelle d'un jeune joueur de soccer au cégep de Sainte-Foy, l'an dernier, pose d'importantes questions sur la pratique du soccer en gymnase.

La mort accidentelle d'un joueur de soccer au cégep de Sainte-Foy, l'an dernier, pose d'importantes questions sur la pratique du soccer en gymnase.

Pier-Yves Bouchard est décédé, en mars 2009, des suites d'un traumatisme craniocérébral sportif, lors d'un tournoi.

Le jeune homme de 21 ans fonçait vers le but adverse lorsqu'il a perdu pied. Il est entré la tête la première dans un des murs de ciment qui délimitaient le terrain. Il est décédé un mois plus tard.

Lundi, le père du jeune homme, Denis Bouchard, a dévoilé les résultats du rapport du coroner concernant l'accident de soccer qui a coûté la vie à son fils.

La coroner Louise Nolet déplore cette pratique qui consiste à utiliser les murs pour délimiter le terrain, puisqu'elle augmente nécessairement les risques de blessures. Cette dernière estime même que cette façon de jouer devrait être interdite.

Cette pratique n'est d'ailleurs pas tolérée par l'Association régionale de soccer de Québec.

Par ailleurs, le père de la victime a profité du dévoilement des conclusions du coroner pour annoncer la création de la nouvelle fondation Pier-Yves Bouchard, qui viendra justement en aide aux personnes ayant subi un traumatisme craniocérébral.

Le défenseur des Remparts, Mikaël Tam, qui a lui-même été victime d'un traumatisme de la sorte, parrainera la première activité de financement de l'organisme, le 19 juin prochain. « Quand j'ai entendu l'histoire de Pier-Yves, c'est venu me chercher parce que je me suis dit que ça aurait pu m'arriver à moi aussi », a-t-il affirmé.

Les accidents mortels au soccer demeurent néanmoins très rares. On compte trois autres cas au Québec, en 30 ans.

Aucun thème sélectionné