•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six cyclistes fauchés, trois morts

Scène de l'accident survenu vendredi à Rougemont.
Scène de l'accident survenu vendredi à Rougemont. Photo: La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Un accident majeur a eu lieu sur la route 112 à Rougemont. Trois cyclistes sont décédées et trois autres ont été grièvement blessés à la suite d'une collision avec une camionnette.

Six cyclistes, cinq femmes et un homme, qui circulaient en peloton, ont été happés vendredi par une camionnette. L'accident est survenu sur la route 112 à Rougemont.

Trois des cyclistes sont décédées dans cet accident. Selon la Sûreté du Québec, il s'agit de Sandra de la Garza, âgée de 36 ans et originaire de St-Bruno, de Line Duhamel, âgée de 39 ans et originaire de Boucherville et de Christine Deschamps, âgée de 44 ans.

Les trois autres cyclistes impliqués dans la collision ont aussi subi des blessures majeures. La personne qui conduisait le véhicule automobile n'a pas été blessée.

Pour le moment, la police ne peut préciser les causes exactes de l'accident.

Notons que la route 112, à cet endroit, possède deux voies de largeur vers l'Est. Il y avait donc suffisamment d'espace pour les cyclistes et les véhicules routiers.

Un club de triathlon

Les six cyclistes sont membres du Club de triathlon de Saint-Lambert. Le groupe se dirigeait vers un lieu d'entraînement situé dans la région de Sherbrooke.

Les trois victimes de l'accident de la route 112Les trois victimes de l'accident de la route 112

Lucie Michaud est membre de ce club et connaît les victimes de l'accident. Elle devait d'ailleurs s'entraîner avec elles au cours de la fin de semaine. « C'est sûr que c'est des gens que l'on connaît, et on se dit que ça aurait pu être nous ».

Habituée à rouler en peloton, Mme Michaud est consciente du niveau de risque auquel sont confrontés les cyclistes lorsqu'ils côtoient les véhicules sur une route. « Quand il y en a un qui est atteint, cela fait un mouvement d'entraînement vers l'avant », explique-t-elle avant d'ajouter que « les autos se tassent à peine ».

Des travaux sur le tronçon

Julie Morin, porte-parole de Transport Québec, a expliqué sur RDI que des travaux sont prévus dans le secteur où a eu lieu le drame. L'asphaltage de cette portion de la 112 est au programme, ainsi que le pavage de l'accotement. Un feu de circulation doit aussi être installé à l'intersection de la 231 et de la 112.

Mme Morin a précisé que la décision d'entreprendre ces travaux n'est pas liée à l'accident. Elle a été prise il y a plusieurs mois et se trouvait déjà dans la programmation de Transport Québec établie pour cette année.

Ces travaux ont pour but, a-t-elle expliqué, de fluidifier le trafic en facilitant l'insertion des usagers depuis les routes secondaires vers la 112. L'asphaltage devrait être réalisé à l'automne prochain et le feu devrait être installé début 2011.

Avec les informations de La Presse canadienne

Aucun thème sélectionné