•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un moratoire est exigé

nappe de pétrole dans le golfe du Mexique

Nappe de pétrole dans le golfe du Mexique (archives)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les environnementalistes de l'organisme Attention FragÎles des Îles-de-la-Madeleine réclament de Québec et d'Ottawa un moratoire urgent interdisant tout forage dans le golfe du Saint-Laurent.

Les écologistes des Îles sont peu surpris par la marée noire qui est arrivée dans le golfe du Mexique. En avril, une plate-forme pétrolière, gravement endommagée par une explosion, a coulé dans le golfe, au large de la Louisiane, provoquant une importante marée noire.

Les insulaires ont connu la marée noire de l'Irving Whale en 1970 et le risque demeure le même devant les projets de Corridor Ressources de forer dans le golfe du Saint-Laurent du côté de Terre-Neuve-et-Labrador.

À la suite du naufrage de l'Irving Whale, au large de l'archipel, 200 000 sacs de sable contaminé au mazout et BPC qui ont été enfouis dans les dunes des Îles.

Les Madelinots sont conscients des impacts qui peuvent arriver, précise la présidente d'Attention FragÎles, Danielle Giroux. « C'est tout leur mode de vie, tout leur travail qui est en jeu dans ce dossier-là. Ils n'ont rien à gagner dans ce projet-là, mais par contre ils ont peut-être tout à perdre. »

Même si Québec a entrepris une Évaluation environnementale stratégique, il sera trop tard si Terre-Neuve commence à forer au site de Old Harry. « Que le forage se passe à Terre-Neuve ou du côté du Québec à Old Harry, c'est du pareil au même pour les Îles-de-la-Madeleine. Ça se passe à côté de chez nous, puis les Îles vont être les premiers à subir les risques et les impacts de forage », souligne Mme Giroux.

Attention FragÎles demande donc l'appui de Québec pour exiger du gouvernement fédéral un moratoire d'urgence pour tout forage dans le golfe du Saint-Laurent. La demande de l'organisme survient après celle de la chef du Nouveau Parti démocratique de Terre-Neuve-et-Labrador, Lorraine Michael, qui demande l'arrêt du forage de la compagnie Chevron au large des côtes terre-neuviennes.

Un consortium pétrolier dirigé par l'entreprise Chevron vient de commencer à forer un puits de pétrole à cet endroit. Selon Chevron, il s'agit du forage le plus profond jamais réalisé au large des côtes canadiennes. La profondeur est de 2600 mètres, c'est-à-dire presque 1 kilomètre de plus que le puits à l'origine de la marée noire dans le golfe du Mexique.

La ministre des Ressources naturelles de la province, Kathy Dunderdale, a affirmé que le navire de forage, qui est à l'oeuvre, est équipé de différents mécanismes de sécurité pour prévenir les marées noires. La ministre n'a toutefois donné aucun détail sur ces mécanismes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !