•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le merci de la princesse Margriet

Information
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La princesse des Pays-Bas est à Ottawa dans le cadre du 65e anniversaire de la libération de son pays par le Canada.

La Légion royale canadienne accueillait mardi matin une invitée de marque, dans le cadre du 65e anniversaire de la libération des Pays-Bas par le Canada. La princesse néerlandaise Margriet, née en exil à Ottawa en 1943, est venue rappeler les liens spéciaux qui unissent le Canada et les Pays-Bas.

« Voilà 65 ans, notre pays a été libéré par la 1re division canadienne. Vous et vos courageux camarades nous avez rendu notre liberté et nous ont redonné espoir. Nous n'oublierons jamais leur sacrifice », a-t-elle déclaré.

Une vingtaine de vétérans étaient présents à la cérémonie, dont un vétéran de la Deuxième Guerre mondiale qui combattait aux Pays-Bas lors de la libération, en 1945. La princesse Margriet a d'ailleurs pu s'entretenir avec lui.

La princesse est en visite officielle au Canada jusqu'à dimanche prochain. Mercredi, elle doit présenter une nouvelle variété de tulipes à la gouverneure générale, la tulipe Michaëlle Jean.

Un peu d'histoire

La princesse Margriet est née le 19 janvier 1943 à l'hôpital Civic d'Ottawa. On avait alors déclaré sa chambre d'hôpital extraterritoriale pour qu'elle puisse naître citoyenne des Pays-Bas.

Lors de sa naissance, le drapeau néerlandais avait flotté à la tour du Parlement. C'est le seul drapeau étranger à l'avoir fait.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !