•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas d'expulsion pour des étudiants pro-vie

Affiches pro-vie

Les affiches pro-vie avaient soulevé le mécontentement de la direction de l'établissement.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La direction de l'établissement a décidé de ne pas expulser huit étudiants pro-vie qui avaient installé des affiches antiavortement jugées choquantes sur le campus. Ils ont néanmoins reçu un avertissement.

Les huit étudiants pro-vie de l'Université de Calgary qui étaient menacés d'expulsion pour avoir installé de grandes affiches associant l'avortement à l'Holocauste, au génocide rwandais et à d'autres crimes contre l'humanité ne seront finalement pas renvoyés.

La direction de l'établissement a néanmoins envoyé aux étudiants une lettre d'avertissement. Les faits remontent à 2008, lorsque les huit étudiants avaient refusé de déplacer les affiches controversées vers un endroit plus discret, comme l'exigeait alors la direction de l'Université de Calgary.

Les huit étudiants se disent soulagés d'avoir échappé à l'expulsion. La porte-parole du groupe, Alanna Campbell, dit être tout de même déçue du verdict et de menaces des sanctions plus sévères en cas de récidive.

La porte-parole des huit étudiants juge que ces derniers n'ont rien fait de mal et qu'ils continueront à diffuser leur message.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !