•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Une grande ligue pour une grande ville » - Saputo

Joey Saputo

Joey Saputo et Don Garber (au centre)

Photo : Pepe/Impact de Montréal

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

C'est confirmé : l'Impact passera au niveau supérieur en 2012. En français, le commissaire Don Garber souhaite « la bienvenue à Montréal dans la MLS ».

C'était un secret de polichinelle...

Le commissaire Don Garber a confirmé l'intérêt de la MLS pour le marché de Montréal, vendredi, avec une annonce attendue : l'Impact se joindra au circuit en 2012.

En français, Garber a souhaité « la bienvenue à Montréal dans la MLS ».

« C'est non seulement un grand moment pour le soccer à Montréal, c'est aussi un moment pour célébrer un sport qui a atteint sa maturité. Nous attendions ce moment depuis si longtemps. Montréal aura enfin le soccer qu'il mérite », a indiqué le président de l'équipe, Joey Saputo.

Le onze montréalais deviendra la 19e équipe de la ligue, la troisième du Canada avec Toronto et Vancouver.

Le gouvernement du Québec s'impliquera dans le projet. Le ministre des Finances Raymond Bachand a annoncé l'octroi de 23 millions de dollars pour l'agrandissement du stade Saputo et la construction d'un terrain d'entraînement synthétique accessible à la communauté. L'Impact avait fait de cette aide une condition sine qua non du passage en MLS.

L'argent public proviendra du Fonds pour le développement du sport et de l'activité physique. En comparaison, 66 millions des deniers publics avaient été consentis pour le stade de Toronto, tandis que les différents paliers de gouvernement fournissent 328 millions pour la rénovation du BC Place à Vancouver.

En tout, la famille Saputo aura elle-même investi plus de 50 millions dans cette aventure. À l'époque, elle avait entièrement assumé les coûts de la construction du stade.

De 13 034 sièges, la capacité d'accueil du stade passera à plus de 20 000 avec l'ajout de près de 7000 places et de 30 loges. Des abonnements ont d'ailleurs été mis en vente après l'annonce officielle.

Trois ans d'attente

Le passage de l'Impact au plus haut niveau de compétition en Amérique du Nord faisait les manchettes depuis trois ans. Durant cette période, Garber a vanté à plusieurs reprises la candidature du groupe Saputo. La confirmation de l'expansion était alors imminente.

En 2012, la MLS entamera la 17e saison de son histoire. En plus de Vancouver, la ville de Portland aura alors intégré ses rangs.

La structure de la MLS a cette particularité de centraliser ses activités. Même si les équipes recrutent les joueurs, ces derniers signent leur contrat avec la ligue. Le plafond salarial s'élève à quelque 2,55 millions.

Avec ce passage en première division américaine, l'Impact souhaite diversifier sa clientèle.

« Plusieurs personnes croient, à tort, que notre public est composé de gens issus de l'immigration, a rappelé le vice-président de l'Impact, Richard Legendre. Mais c'est tout le contraire. On espère qu'avec un meilleur niveau de jeu, ceux qui sont intéressés aux grandes ligues de la planète nous rejoignent. »

Cette nouvelle aura certainement un effet positif sur les quelque 200 000 joueurs de soccer de la province.








Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !