•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Nouveau-Brunswick fait ses jeux

Vidéopoker, casino

Le casino de Moncton.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La province aura un atout supplémentaire pour attirer des touristes et augmenter ses revenus à l'ouverture de son premier casino, à Moncton, mardi prochain.

Le Nouveau-Brunswick aura très bientôt un atout supplémentaire pour attirer des touristes: son premier casino, à Moncton, qui doit ouvrir ses portes mardi prochain.

L'investissement s'élève à 90 millions de dollars. Le casino comprend 500 machines à sous, une trentaine de tables de jeu, des bars, des restaurants et des scènes où se produiront des artistes. Il comptera plus de 400 employés.

Le directeur général de l'établissement, Steve Hancock, indique que les ouvriers apportent les touches finales au casino. Le nettoyage et les dernières vérifications auront lieu ce week-end. Selon lui, tout sera prêt pour accueillir le public mardi.

Le casino est situé au milieu d'un marché de 600 000 consommateurs dans un rayon d'une heure et demie en voiture. Les promoteurs prévoient des profits annuels de 50 millions de dollars. La moitié de la somme ira dans les coffres de la province.

Marc-André Lanteigne, un croupier, prévoit des retombées sociales positives dans la province. Il souligne que l'établissement accueillera notamment des activités caritatives. « Je crois que ça va être une très bonne chose », dit-il.

Le complexe comprendra aussi un hôtel de 128 chambres et une salle de spectacles de 1800 places, qui ouvriront en juin. David Rapelje, gérant de la salle, indique que des spectacles de tous les genres musicaux seront présentés.

Précautions et opposition

La GRC se prépare aussi à l'ouverture du casino. Elle demande à la province de créer une unité spécialisée en matière de jeu de hasard. La GRC attend une réponse du ministère de la Sécurité publique, qui financerait une telle unité.

Le projet de casino a créé une controverse lorsque le gouvernement l'a annoncé. Ses opposants craignent une possible augmentation du jeu compulsif et des cas de dépendance dans la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !