•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de parti à court terme, selon Facal

Joseph Facal

Joseph Facal

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ancien ministre péquiste Joseph Facal juge inappropriée la création prochaine d'un nouveau parti politique au Québec regroupant les signataires du manifeste Pour un Québec lucide.

L'ancien ministre péquiste Joseph Facal ne croit pas souhaitable la création prochaine d'un nouveau parti politique au Québec regroupant les « lucides », dont il fait partie avec l'ancien premier ministre Lucien Bouchard.

En entrevue à La Presse Canadienne pour parler de son nouveau livre Comprendre et influencer les gouvernements, Joseph Facal s'est dit sceptique quant à la création éventuelle d'une nouvelle formation politique comme alternative aux deux vieux partis, le Parti libéral et le Parti québécois.

M. Facal estime que le système politique québécois, conçu selon lui pour « porter » deux partis, est très cruel envers les tiers partis. « Parlez-en à Mario Dumont », dit-il.

L'ancien ministre péquiste, qui enseigne maintenant à l'École des Hautes études commerciales de Montréal (HEC), n'est pas enclin à revenir en politique active, du moins pour l'instant. Ne voulant pas s'astreindre à une « ligne de parti », il dit préférer la liberté de parole dont il jouit dans le monde universitaire et dans les médias. Cela dit, M. Facal ne ferme pas la porte définitivement à un éventuel retour en politique.

Joseph Facal vit depuis dix mois à Madrid, en Espagne, où il termine un congé sabbatique d'un an.

Comprendre et influencer les gouvernements est inspiré d'un cours donné aux HEC pour les futurs gestionnaires du secteur privé. Dans ce livre, M. Facal tente de démystifier les rouages gouvernementaux en expliquant la mécanique de prise de décisions en haut lieu.

C'est, en somme, un manuel pratique pour les gens d'affaires et les étudiants qui s'intéressent aux lois, normes, appels d'offres, permis, quotas, ainsi qu'aux impôts et taxes.

Pour un Québec lucide

Le 19 octobre 2005, une douzaine de personnalités québécoises, dont Joseph Facal et Lucien Bouchard, avaient publié dans la presse un manifeste intitulé Pour un Québec lucide. Le texte tirait la sonnette d'alarme face aux défis que le Québec doit affronter, comme le déclin démographique et la concurrence de plus en plus accrue des pays asiatiques. Les signataires du manifeste s'inquiétaient aussi du poids de la dette publique et dénonçaient le statu quo. Des personnalités de la gauche québécoise y ont répliqué en signant le Manifeste pour un Québec solidaire.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !