•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La confusion règle autour de la programmation

Théâtre du Saguenay
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le comité de relance du Théâtre du Saguenay et l'organisme municipal Diffusion Saguenay courtisent en partie les mêmes artistes. Les deux groupes, qui convoitent le titre de diffuseur officiel, ont planifié près d'une cinquantaine de spectacles pour la saison qui débute en juillet.

La confusion règne autour de la programmation des spectacles à Saguenay. Le comité de relance du Théâtre du Saguenay et l'organisme municipal Diffusion Saguenay courtisent en partie les mêmes artistes. Les deux groupes, qui convoitent le titre de diffuseur officiel, ont planifié près d'une cinquantaine de spectacles pour la saison qui débute en juillet.

Si le plan de relance de la coopérative en faillite, dévoilé le 27 avril prochain, est accepté, le Théâtre du Saguenay pourra aller de l'avant avec sa programmation. Le comité prévoit ainsi dégager un surplus de 200 000 $, ce qui permettrait de rembourser en bonne partie les créanciers. Le porte-parole Guillaume Thibert croit que ce plan sera accepté. « Les créanciers ont tout à gagner dans cette stratégie. »

De son côté, Diffusion Saguenay prépare sa programmation en partenariat avec le Théâtre du Palais municipal et le Théâtre Palace Arvida. « Notre priorité à ce moment-ci c'est de s'assurer qu'il y ait une série de spectacles variés et différents et que la population du Saguenay puisse y assister », explique le président Pierre Mazurette.

Les deux diffuseurs jouent dans les mêmes platebandes pour obtenir le titre de diffuseur officiel auprès du ministère de la Culture. « On s'attend à ce que Diffusion Saguenay sorte la programmation du Théâtre du Saguenay. Il ne faut pas se le cacher, ils travaillent avec les anciens employés du Théâtre du Saguenay, donc ils avaient accès à notre programmation », indique M. Thibert.

Pour le moment, le ministère de la Culture ne reconnaît aucun des deux diffuseurs. Un plan de sauvetage permettrait au Théâtre du Saguenay de regagner son titre.

Quant au maire de Saguenay, Jean Tremblay, il prépare une rencontre avec la ministre de la Culture pour que ce soit plutôt Diffusion Saguenay qui devienne le diffuseur majeur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !