•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une tempête tropicale fait 89 morts

Scène de dévastation dans la ville de Raiganj.
Scène de dévastation dans la ville de Raiganj. Photo: AFP / Pigiste
Radio-Canada

Des vents violents qui soufflent sur le Bengale-Occidental et l'État du Bihar, dans l'est du pays, sèment la mort et la dévastation. Au moins 50 000 huttes en terre ont été détruites.

En Inde, au moins 89 personnes sont mortes et des centaines d'autres ont été blessées après qu'une tempête tropicale eut frappé le Bengale-Occidental et de l'État du Bihar.

Les vents de 120 km/h qui ont soufflé sur ces régions de l'est du pays dans la nuit de mardi à mercredi ont en outre détruit plus de 50 000 huttes en terre.

« La plupart des victimes ont été ensevelies sous les décombres de leur maison », a déclaré à l'AFP Srikumar Mukherjee, ministre de la Défense civile du gouvernement du Bihar.

De nombreux arbres ont été déracinés, ce qui a contribué à aggraver les problèmes des réseaux électriques et téléphoniques, déjà touchés. De nombreuses routes sont bloquées.

La ministre responsable de la gestion des catastrophes naturelles de l'État du Bihar, Devesh Chandra Thakur, affirme que la tempête n'a fait l'objet d'aucune alerte du service météorologique. Les résidents, dit-elle, n'étaient pas prêts à l'affronter.

Les autorités indiennes ont annoncé l'envoi de secours dans les zones dévastées. Des équipes médicales doivent notamment être déployées, et des abris temporaires devraient être mis sur pied.

La tempête tropicale a également causé de graves dégâts au Bangladesh voisin, où au moins deux personnes ont perdu la vie.

Des tempêtes tropicales surviennent régulièrement dans ces régions à ce temps-ci de l'année.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press