•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'AC Milan au stade olympique

Ronaldinho

Ronaldinho

Photo : AFP / FABIO MUZZI

Radio-Canada

Pour la première fois de son histoire, l'Impact de Montréal affrontera l'AC Milan lors d'un match amical international au stade olympique, le 2 juin.

Après s'être mesuré à Bordeaux l'an dernier, l'Impact de Montréal affrontera l'un des plus prestigieux clubs au monde, l'AC Milan.

L'historique match amical aura lieu le mercredi 2 juin au stade olympique dans le cadre d'une tournée nord-américaine qui amènera le club italien, entre autres, à Washington pour se frotter au DC United de la MLS.

« On est tous très excités, non seulement pour l'équipe, mais pour le public québécois aussi, a indiqué le directeur technique Nick De Santis, à Sports Extra (Sirius 96). Ça va être une journée historique. Nous allons affronter l'un des cinq clubs les plus prestigieux au monde. »

Les matchs internationaux contre Bordeaux et le club argentin River Plate, ainsi que les performances de l'Impact en Ligue des champions auront convaincu l'AC Milan de s'intéresser au onze montréalais.

Ce match sera disputé sur une surface de gazon naturel, spécialement aménagée pour l'occasion, une condition sine qua non de l'AC Milan.

« Les négociations ont été un peu difficiles, confie le président de l'Impact Joey Saputo. Le gazon qu'on utilisera pousse depuis deux ans. Dans la première année du stade Saputo, nous avons eu des problèmes avec le terrain, on l'avait fait pousser pour se protéger. On a donc décidé d'utiliser ce gazon au stade olympique. »

La surface pourra toutefois être réutilisée par l'Impact pour son terrain d'entraînement. « On est très vert », note, avec un clin d'oeil, Saputo.

À seulement neuf jours du coup d'envoi de la Coupe du monde, beaucoup de titulaires du AC Milan auront rejoint leur sélection nationale.

D'après Saputo, le club italien a offert, à même le contrat, des garanties de la présence de grands noms tels les Ronaldinho, Filippo Inzaghi, Pato, Clarence Seedorf et Dida.

Un autre rival de taille

L'Impact affrontera aussi une formation italienne de Serie A, Fiorentina, le dimanche 23 mai à 14 h, au stade Saputo.

« Fiorentina a atteint les quarts de finale de la Ligue des champions cette année, alors c'est une équipe de très bon niveau avec beaucoup de crédibilité », a rappelé De Santis.

Pour Saputo, ces rencontres internationales sont autant d'occasions de positionner Montréal sur la planète soccer.

« Ça nous donne confiance et donne confiance aux gens de la MLS que Montréal est une ville de soccer », explique le propriétaire des champions de la dernière saison en USL.

Ces rendez-vous italiens auront tôt fait de plaire aux quelque 300 000 membres de la communauté au Québec ainsi qu'à la filière lombarde de l'Impact.

Mais Saputo insiste sur le fait que ces rendez-vous transcendent les origines.

« La chose la plus importante n'est pas que ce soit une équipe italienne. C'est plutôt que ce soit l'AC Milan. Je penserais la même chose pour Man U, Barcelone ou le Real Madrid. Ce n'est pas seulement la communauté italienne qui va embarquer, mais toute la communauté de soccer montréalaise. »

L'AC Milan est actuellement au 3e rang (18-5-10) du classement du championnat de Série A 2009-2010, tandis que Fiorentina se situe en 8e position (13-13-7).