•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campagne de sensibilisation

Des cueilleurs de mollusques
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pêches et Océans met la population en garde sur les dangers pour la santé de consommer des moules, des coques ou autres mollusques cueillis dans des zones fermées.

Chaque printemps, surtout durant la période de Pâques, Pêches et Océans Canada met la population en garde sur la consommation et la cueillette de mollusques.

La campagne vise à sensibiliser les gens sur les dangers pour la santé de consommer des moules, des coques ou autres mollusques cueillis dans des zones fermées.

Selon Jean-François Sylvestre de Pêches et Océans Canada, il n'est pas possible de cueillir des mollusques n'importe où en Gaspésie. La situation est identique du côté du Bas-Saint-Laurent et sur la Côte-Nord.

Depuis quelques années, la population est avisée de l'interdiction de cueillir des mollusques dans des zones fermées et à moins de 125 mètres d'un quai.

L'eau plus chaude et la pollution, à certains endroits, développent une toxine dangereuse pour la santé, souligne M. Sylvestre. « Il y a eu des cas de répertoriés sur la Côte-Nord qui fait en sorte qu'on peut passer de maux gastriques jusqu'à une paralysie, voire même, entraîner la mort. »

Pêches et Océans surveille donc de très près la cueillette de mollusques dans les zones fermées. D'ailleurs, trois personnes ont récemment été interceptées. Elles devront répondre de leurs gestes devant la justice.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !