•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

J'ai tué ma mère sacré meilleur film

Xavier Dolan et son Jutra pour le meilleur film.

Xavier Dolan et son Jutra pour le meilleur film.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

L'acteur et réalisateur Xavier Dolan sort grand vainqueur de la 12e soirée des Jutra pour son film J'ai tué ma mère. Polytechnique, de Denis Villeneuve, récolte cinq prix, dont celui de la meilleure réalisation.

L'acteur et réalisateur Xavier Dolan est sorti grand vainqueur de la 12e soirée des Jutra, dimanche.

Il a remporté le trophée du meilleur scénario pour J'ai tué ma mère, avant de se voir décerner le prix du meilleur film de l'année.

Il a remercié ses parents, surtout sa mère, qui lui a inspiré des éléments de son film, a-t-il dit, mais avec qui il entretient une tout autre relation. Il a aussi présenté un plaidoyer touchant pour le financement du cinéma indépendant.

« Merci au public qui a fait vivre notre film et qui a confirmé la possibilité d'un cinéma québécois indépendant qui survit aux systèmes bien intentionnés, mais souvent mercantiles. Ces systèmes imposant aux spectateurs et à l'industrie des standards qui sous-estiment notre intelligence et effacent notre identité », a-t-il dit, récoltant les applaudissements de la salle.

Retour en salle

Après le succès remporté par le film de Xavier Dolan à la soirée des Jutra, K-Films Amérique annonce le retour en salle de J'ai tué ma mère le 2 avril. Le film sera projeté au Cinéma du Parc, en version originale française avec sous-titres anglais.

Étaient aussi en nomination dans la catégorie du meilleur film :

  • 1981
  • Le jour avant le lendemain
  • Dédé à travers les brumes
  • Polytechnique

Cinq Jutra pour Polytechnique

Maxim GaudetteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le comédien Maxim Gaudette incarne Marc Lépine dans le film Polytechnique.

Le film sur la tragédie de la Polytechnique a remporté le plus de prix, dont celui pour la meilleure réalisation à Denis Villeneuve.

Maxim Gaudette a gagné le trophée du meilleur acteur de soutien pour son interprétation du tueur Marc Lépine.

Le directeur photo Pierre Gill, qui a amené l'idée du noir et blanc à Polytechnique, a aussi vu son travail récompensé.

La soirée animée par Patrice L'Écuyer s'est ouverte avec la remise du Jutra de la meilleure actrice à Anne Dorval pour J'ai tué ma mère. L'actrice a exprimé ses remerciements, émue et tremblante d'émotion.

Étaient aussi en nomination dans cette catégorie, parmi d'autres, Céline Bonnier pour Je me souviens et Élise Guilbault pour La Donation.

Le Jutra du meilleur acteur a été remis à Sébastien Ricard, qui interprète le chanteur du groupe les Colocs André Fortin dans Dédé à travers les brumes.

L'acteur, connu pour ses convictions souverainistes, n'a pas hésité à appeler à l'indépendance du Québec lors d'une brève allocution retransmise à partir de Québec.

Quatre autres acteurs étaient en nomination dans cette catégorie, dont Michel Côté pour De père en flic et Jean-Carl Boucher pour 1981.

Dédé à travers les brumes était parti grand favori de la soirée avec 10 nominations. Il a finalement récolté quatre Jutra. Le prix pour la meilleure musique est allé à Éloi Painchaud et aux Colocs.

Le film 1981, de Ricardo Trogi, s'est illustré pour les coiffures et son actrice de soutien Sandrine Bisson.

Le prix hommage a été décerné au producteur et distributeur René Malo.