•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une amende pour avoir joué au hockey dans la rue

Hockey dans la rue

Hockey dans la rue

Radio-Canada
Mis à jour le 

Un père de famille de Dollard-des-Ormeaux reçoit une contravention de 75 $ pour avoir joué au hockey dans la rue avec son fils. Un voisin, irrité par le bruit, s'en est plaint auprès de la police.

Un père de famille de Dollard-des-Ormeaux, David Sasson, a reçu une contravention de 75 $ pour avoir joué au hockey avec son fils dans une rue peu fréquentée, près de chez lui.

« C'est un peu ironique, c'est le sport national. [...] On vit au Canada, au Québec, on a le droit de jouer au hockey », s'est exclamé M. Sasson, qui a appris à ses dépens que jouer au hockey dans la rue était interdit par un règlement de la Ville.

C'est son voisin qui s'est plaint auprès des autorités, affirmant avoir été dérangé par le bruit. Il y avait une quinzaine de personnes qui participaient à la petite partie de hockey.

« Le voisin a fait un grief contre le bruit, mais quand le policier est venu, il m'a dit : "Ce n'est pas acceptable, il n'y a pas de bruit, je ne vais pas te donner une contravention. Mais on doit appliquer la loi, car un voisin a fait un grief, une plainte" », affirme le père de famille.

Un règlement municipal, qui existe dans presque toutes les villes du Québec depuis 1962, interdit à quiconque de jouer dans la rue.

« Il n'y a pas de loi contre le hockey. La loi ne dit pas : "On est contre le hockey". La loi dit : "Vous ne pouvez pas jouer dans la rue, parce que les rues sont des fois dangereuses », explique une représentante de la Ville de Dollard-des-Ormeaux.

David Sasson n'est pas convaincu de cette explication. « Si on joue sur Jean-Talon ou sur Saint-Denis, je suis d'accord, il doit y avoir un règlement, mais en face d'une maison, dans un croissant, ce n'est pas nécessaire », dit-il.

L'affaire a fait boule de neige. Une station de radio anglophone a organisé un match de hockey dans le stationnement de l'hôtel de ville pour dénoncer ce qu'elle qualifie de règlement municipal ridicule. Une pétition circule même sur Facebook et elle contiendrait les signatures de quelque 600 personnes.

Fort de cet appui, David Sasson a l'intention de contester cette contravention de 75 $ en cour municipale.

D'après un reportage de Jacques Bissonnet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !