•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu vert pour 1600 nouveaux logements

La colonie de Beitar Illit en Cisjordanie où le gouvernement a autorisé la construction de 112 nouveaux logements.

La colonie de Beitar Illit en Cisjordanie, où le gouvernement a autorisé la construction de 112 nouveaux logements.

Photo : AFP / AHMAD GHARABLI

Radio-Canada

Le gouvernement israélien autorise la construction de 1600 nouveaux logements au profit de colons juifs à Jérusalem-Est, un secteur annexé en 1967. Washington condamne cette décision.

Après avoir annoncé la construction de nouveaux logements dans une colonie en Cisjordanie, le ministère de l'Intérieur israélien a annoncé mardi la construction de 1600 nouveaux logements à Jérusalem-Est au profit de colons juifs. Le secteur, à majorité arabe, a été annexé par Israël en 1967.

Immédiatement après cette annonce, l'Autorité palestinienne a dénoncé le projet israélien. « La décision de construire à Jérusalem-Est revient à dire que les efforts des Américains ont échoué avant même que ne commencent les négociations indirectes » entre Israël et les Palestiniens, a indiqué le porte-parole de l'Autorité palestinienne, Nabil Abou Roudeina.

« Il est clair qu'Israël ne veut pas la paix ou des négociations, et l'administration américaine devra répondre aux provocations israéliennes sans attendre et décider d'urgence d'une action efficace », a-t-il déclaré.

La décision israélienne a été annoncée alors que le vice-président américain Joe Biden effectue une visite à Jérusalem pour relancer les pourparlers de paix israélo-palestiniens.

Avec les informations de Agence France-Presse